AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: Break me down and build me up
Partagez | 
 

 John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 7:01

John James Cooper

Âge :
43 ans
Taille :
1,88 m
Cheveux :
Noir
Yeux :
Bleus

Surnom ♦️
Ses camarades de classe l'appelaient souvent Coop'. Ce surnom est resté et depuis, certains de ses collègues le surnomment ainsi.
Date de naissance ♦️
Il est né le 21 Septembre 1973.
Lieu de naissance ♦️
C'est à New York que John est né.
Origine ♦️
Il est d'origine américaine.
Statut ♦️
Il est fiancée à Charlotte Stanton.
Orientation ♦️
Il est hétérosexuelle.
Métier et/ou étude ♦️
C'est un agent du F.B.I et ancien militaire.
Famille ♦️
Il commence à fonder sa propre famille, il a sa fiancée, Charlotte et sa fille de presque six mois, Shelby. Il a également un frère, Aaron et sa mère.
Groupe ♦️
Sentinelle
Feat ♦️
Jim Caviezel


Attentionné : Têtu : Serviable : Renfermé : Réfléchi
 Méfiant : Courageux : Matérialiste : Passionné : Mystérieux
 

More

John a perdu son père lorsqu'il avait dix ans ♦️ Depuis la mort de son père, ce qu’il redoute le plus, c’est de perdre les personnes qu’il aime ♦️ Il a fumé une fois lorsqu'il était adolescent, il a tellement été malade qu'il n'a jamais voulu retoucher à une seule cigarette ♦️ Être militaire n'était pas son premier choix, c'était juste une façon pour John de rendre hommage à son père ♦️ Son premier amour, Amy est décédée dans un accident de voiture ♦️ Après la mort d'Amy, John s'est renfermé sur lui-même et s'est coupé de beaucoup de monde, son frère Aaron lui en voulut de ne pas revenir plus souvent voir sa famille ♦️ Il a une cicatrice sur son ventre, une blessure par balle qui a bien failli lui coûter la vie après une mission en Afghanistan ♦️ Il a rencontré Charlotte lorsqu'il faisait soigner cette blessure et ils se sont mis ensemble quelques mois plus tard ♦️ Il possède un berger malinois qu’il a depuis plusieurs années ♦️ il sait bien manier les armes à feu, et c’est un excellent tireur, il connaît également des techniques de self-défense ce qui est un avantage au FBI ♦️ Il est atteint de trouble de stress post-traumatique ♦️ A cause de ce trouble, il a été violent avec sa fiancée lors d'une dispute ♦️ Bien que Charlotte lui ait pardonné, il s’en veut encore terriblement d’avoir été violent avec elle et fait tout pour se racheter ♦️ Il voit régulièrement un psychologue pour soigner ces troubles ♦️ Depuis la naissance de sa fille, c'est un vrai papa poule
   

pseudo/prénom +
Sevnol
âge +
23 ans
pays +
France
inventé/scénario/pré-lien +
Inventé
fréquence connexion +
Je dirais 3 jours dans par semaine mais ça dépendra
où avez-vous connu le forum +
Sur PRD
commentaire/autre +
Je suis fan de votre design  
crédit +
Sevnol




Dernière édition par John Cooper le Sam 27 Mai - 18:29, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 7:02

Histoire



Un soir de septembre mille neuf cent soixante-treize, le vingt-et-un pour être plus précis, un petit garçon vint au monde. Ses parents décidèrent de l’appeler John. John Cooper. Sa mère était journaliste et son père militaire. Avec leur métier respectif, ce n’était pas tous les jours faciles d’élever un enfant et quelques fois, John passait un ou deux jours sans voir ses parents mais il ne s’en est jamais plaint. Il savait que dès qu’ils rentraient à la maison, ses parents se consacraient exclusivement à lui. Huit ans après sa naissance, la famille s'agrandit de nouveau et John eut un petit frère. Il était fier d'avoir un petit frère, surtout que c'est lui qui eut le privilège de lui trouver un prénom. « Aaron, c'est joli comme prénom. ». C'était décidé, le nouveau né s'appelait désormais Aaron. Les années passèrent, le père de John et Aaron était de plus en plus absent à cause des missions. Quelques jours après le dixième anniversaire de John, un coup de téléphone bouleversa la vie des Cooper. Les deux petits garçons avaient vu le visage de leur mère se décomposer quand elle décrocha. « Maman, qu’est-ce qu’il y a ? C’est papa, il va bien ? Il va rentrer bientôt, on va pouvoir le voir ? » John bombardait sa mère de questions sans savoir ce qu’il s’était réellement passé. Ce n’est qu’au bout de quelques minutes, les larmes roulant sur ses joues que sa mère annonça la triste nouvelle. « John, mon chéri… Ton père ne pourra plus jamais rentrer à la maison… » Son père avait été grièvement blessé au combat, les médecins avaient essayé de le soigner, ils voulaient même le faire rapatrier aux Etats-Unis pour qu’il reçoive les meilleurs soins mais malheureusement, il n’avait pas survécu à ses blessures. John avait perdu son père, son héros.

Plusieurs années passèrent et pour suivre le chemin de son père, John décida de devenir militaire. Il termina d’abord ses études de droit, travailla comme assistant juridique pendant 3 ans, puis quand il se sentit prêt, il entra dans l’armée à vingt-cinq ans et c’est à peu près au même moment où il rencontra une femme, son tout premier amour. Elle s’appelait Amy, et ayant dans sa famille d’anciens militaires, elle comprenait que John puisse être absent un moment à cause de ses missions. Ils étaient heureux ensemble, ils passèrent sept années merveilleuses, John se voyait déjà marié, fonder une famille avec elle. Mais un jour, alors qu’il était parti en mission, il reçut un appel. « Mr Cooper… Je suis infirmière au Bridgepoint Hospital, j’ai eu votre numéro par les parents d’Amy Wells. Je suis désolée de vous annoncer cette nouvelle par téléphone mais, plus tôt dans la soirée, votre fiancée a eu un grave accident de voiture… » Le cœur de John battait à vive allure. « Où est-elle ? Elle va s’en sortir ? » Il y a eu un court silence qui parut durer une éternité pour John. Il avait compris. « Mr Cooper, malheureusement, votre fiancée avait d’importantes hémorragies internes. Nous avons tout fait pour la maintenir en vie mais elle n’a pas survécu, je suis vraiment désolée… » Cette nouvelle l’anéantit, il était tellement en colère, il aurait tant voulu être à ses côtés, elle avait dû avoir tellement peur, seule et blessée et jamais il aurait l’occasion de lui dire au revoir. Après l’enterrement, il repartit en mission, c’était bien trop difficile pour lui de rester aux Etats-Unis, de rester dans la même ville où il avait vécu avec Amy.

Trois ans s’étaient écoulés depuis la mort d’Amy, John n’était revenu aux Etats-Unis seulement pour passer les fêtes de fin d’année avec sa mère et son frère mais il repartait aussi vite, mais cette même année, en 2006, il décida d’arrêter sa carrière militaire après onze ans de bons et loyaux services. Toujours intéressé par la justice et l’ordre, il intégra la FBI Academy en 2007. En 2008, il fut affecté à une équipe d’anti-terrorisme à l’étranger où il était chargé d’interroger les terroristes pour obtenir des informations. Un jour, alors qu’il était en plein interrogatoire, John et son équipe furent attaqués. John ne se souvint pas de grand-chose de cette attaque. Il ressentit une horrible douleur au niveau du ventre et au moment où il cherchait un endroit où se réfugier, il tira quelques coups de feu sur un ennemi qui avait un fusil braqué dans sa direction. Il s’évanouit et quand il se réveilla, il se retrouva alité, une jeune femme à son chevet. La jeune femme qui était médecin et s’appelait Charlotte l’avait soigné, elle lui apprit qu’il était resté dans le coma pendant deux jours à cause de ses blessures et qu’il avait eu beaucoup de chance de s’en sortir. Charlotte revenait tous les jours le voir, elle le soignait, restait avec lui et ils discutaient longuement ensemble. Une fois remis sur pied, il repartit de son côté et ce n’est que sept mois plus tard qu’il revint aux Etats-Unis. Un terroriste avait été repéré dans un bar, il devait l’appréhender pour l’interroger mais  il devait être habillé en civil. C’est dans ce même bar qu’il tomba de nouveau sur Charlotte. Malheureusement pour elle, ce n’était pas du tout le bon moment. « Vous ne voyez pas que vous me dérangez ? » Elle avait été surprise de sa réaction mais elle était également vexée. « Je ne vous imaginais pas comme ça ! » Elle sortit du bar, surement très déçue mais John l’avait protégée en lui parlant froidement. Le terroriste fut appréhendé avec succès et comme il devait repartir à l’étranger que le lendemain, il en profita pour retrouver Charlotte. Il trouva son adresse, acheta un bouquet de fleurs et frappa à sa porte pour s’expliquer et se faire pardonner. Elle lui claqua la porte au nez mais il donna ses explications à travers la porte et elle le laisse finalement entrer. Depuis ce jour, ils sont devenus de plus en plus proches et une fois que John eut réussi à tourner la page avec Amy, il se mit avec Charlotte un an plus tard.

Le temps passait et John et Charlotte étaient souvent séparés à cause des différentes missions. En 2014, alors qu’il était en pleine interrogatoire en Afghanistan, un membre de son équipe appela John pour qu’il gère une prise d’otage. Un des campements avait été pris en otage par des terroristes et il était chargé de négocier avec eux pour limiter le nombre de victimes. Ils avaient pris un des otages pour faire l’intermédiaire et ce que John ne savait pas, c’était que Charlotte faisait partie des otages et qu’elle avait été désignée pour être cet intermédiaire. Quand il reconnut sa voix, il était hors de lui, il l’entendait se faire battre quand elle refusait de coopérer. Les négociations durèrent plusieurs heures mais heureusement, le massacre avait pu se finir. Il retrouva Charlotte et après cette prise d’otage, cette dernière décida d’arrêter sa carrière militaire. John suivit sa compagne et demanda à rentrer aux Etats-Unis. Il suivit une mise à jour à la FBI Academy puis entra au FBI en tant qu'agent spécial. John voulait quitter New York, il y avait bien trop de souvenirs là-bas et demanda sa mutation à Washington où il pourrait vivre tranquillement avec sa compagne.

Après un an de vie commune, John et Charlotte décidèrent de fonder une famille. Il ne suffit que de quelques mois pour que Charlotte tombe enfin enceinte. Ils étaient très heureux par cette nouvelle mais les vieux démons de John remontaient à la surface. En effet, lors de l’attaque avant de faire la rencontre de Charlotte, il se souvint avoir tiré sur un homme qui braquait un fusil sur lui, mais quand il était allongé par terre, à moitié inconscient, il se rappela avoir vu le visage de cet homme. En réalité, ce n’était même pas encore un homme mais un enfant âgé d’environ treize ou quatorze ans. Ce souvenir le hante à chaque fois que Charlotte lui parle du bébé et il ira même jusqu'à en être violent tellement ce souvenir le perturba. Un jour, alors que Charlotte plaisantait sur le prénom du bébé, il s’énerva, la bouscula et Charlotte se prit violemment le coin d’un meuble dans le ventre. Prise par la douleur, John l’emmena à l’hôpital mais il savait qu’il ne pouvait pas continuer ainsi. Charlotte attendit ses explications et menaça de le quitter, il n’avait pas d’autres choix que de lui expliquer ce qu’il avait vécu. Il admit qu’il avait besoin d’aide et avec les conseils de Charlotte, il a depuis régulièrement des rendez-vous avec un psychologue pour parler de ce qu’il a vécu lors de ces différentes missions. Ces rendez-vous ne l’enchantent pas, mais il le fait avant tout pour Charlotte et leur fille, Shelby, née il y a maintenant cinq mois. Il les aime plus que tout au monde et ne voudrait pas gâcher leur petite vie de famille.

   

     


Dernière édition par John Cooper le Sam 27 Mai - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2133


MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 8:13

Officiellement bienvenue à toi! je ne connais pas le vava, mais il a une bonne tête I love you hâte de voir tout ça, hésite pas si besoin

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 9:07

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 26/12/2016

Messages : 892


MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 10:17

Je ne connais pas le vava non plus, mais il a l'air cool
Bienvenue à toii!!
Courage pour la suite!

_________________

Kind hearts don't make a new story. Kind hearts don't grab any glory. We're the kids in America. Everybody live for the music-go-round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 13:47

Bienvenue sur le forum.  Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 15:14

Bienvenue parmi nous ! bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 18:53

Merci pour cet accueil Mon acteur joue dans la série Person of Interest pour ceux qui ne connaissent pas ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Clarisse Warner
President of the united states
http://until-i-die.forumactif.com


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 230


MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 20:41


C'est pas bien de bousculer sa fiancée! Et un papa poule c'est dangereux, va falloir te garder à l’œil!

Tu es validé!



Ça n'a pas été trop pénible, on l'espère. Tu peux dès maintenant aller recenser ton avatar du côté du bottin. Pour bien te lancer et créer des liens, trois options sont disponibles; les fiches de lien, créer un scénario, ou encore faire une recherche de pré-liens. Nous t'invitons également à recenser ton métier dans le Registre des métiers. Sur ce, nous vous souhaitons un bon jeu et n'hésitez pas à communiquer avec le staff en cas de besoin.

Vous pouvez profiter des intrigues du forum pour inspirer vos RPs, venez jeter un oeil aux détails de l'attentat, ici.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Sam 27 Mai - 20:47

Merci pour la validation Promis, John va bien prendre soin de sa fiancée désormais
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Dim 28 Mai - 9:04

Bienvenue à toi!! Moi je connais Person of Interest, je regardais!!!

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Mar 30 Mai - 0:08

Bienvenue avec un peu de retard !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Mar 30 Mai - 9:28

Merci

@Samuel : Ah ça me rassure, je pensais que personne n'allait connaître
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Mer 31 Mai - 9:47

J'étais très fan de cette série, surtout du tandem féminin Root/Shaw. Et puis l'acteur a joué dans le film "Un monde meilleur", ce film il est terrible, je n'en suis pas sortie indemne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   Dim 4 Juin - 7:32

C'est ma série préférée, et puis l'acteur Ah oui, j'ai vu ce film il n'y a pas longtemps si longtemps, je ne m'attendais pas à cette fin. C'est un excellent film !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear   

Revenir en haut Aller en bas
 

John ► I know what it's like to lose someone... and to feel the need to disappear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-