AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: 
Washington city
 :: Georgetown
Partagez | 
 

 I have to tell you something - [Lauren & Sam']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 14/05/2017

Messages : 13


MessageSujet: I have to tell you something - [Lauren & Sam']   Mar 16 Mai - 19:23

Elle repose le micro, à regret. C'est ce moment qu'elle déteste entre tous, celui où la magie se dissipe, où l'adrénaline reflue, où la triste réalité reprend ses droits. Elle s'empare de la bouteille placée à ses pieds, en boit une longue gorgée, pour la plus grande satisfaction de sa gorge asséchée. Insatisfaite. Oh, elle n'a pas bâclé cette répétition, et sa performance n'était pas désastreuse. Simplement ... elle n'était pas la meilleure. Elle l'a senti. Ils l'ont tous senti. Elle n'était pas à fond, elle avait la tête ailleurs.

- Hey !

Elle relève la tête. Ania, la batteuse, lui tend une serviette. Reconnaissante, elle s'en saisit, s'éponge avec alors qu'elle s'assied sur l'estrade. Dans la salle, les autres membres discutent tranquillement tout en démontant le matériel

- Des soucis au boulot ?

Avec n'importe qui d'autre, elle opinerait du chef. Pas avec elle, pas avec eux. Sept années depuis qu'ils ont fondé le groupe. De galères imprévues en catastrophes pittoresques, de petits succès en bides mémorables. Ici, maintenant, elle peut abaisser sa carapace. Alors elle secoue la tête. Non, ce n'est pas le travail. La journée a été mouvementée, mais rien d'inhabituel, rien d'insurmontable, rien qu'elle ne puisse apprécier après coup. Non, son appréhension provient d'une toute autre source.

- Non, c'est Sam'.

Les deux femmes échangent un regard de connivence, lourd de sens. Sam. Alias Samuel. Alias l'agent Roxen. Alias Don Juan. Et d'autres surnoms, plus ou moins flatteurs selon l'humeur de Lauren. L'énergumène qu'elle attend d'une minute à l'autre, s'il fait montre de ponctualité, s'il ne lui pose pas un lapin. Allez savoir, avec ce spécimen-là ... Collègue du bureau, perdu de vue après une brève rencontre dans un camp, à l'adolescence, retrouvé depuis neuf ans. Tour à tour soutien et source d'embrouilles, selon son inspiration du moment. Quelqu'un d'autre qu'elle a laissé entrer dans sa vie, passer ses défenses. Sans jamais vraiment le regretter.

- Ah. Okay, je vois. Qu'est-ce qu'il a encore fait, ou pas fait, le grand dadais ?

Lauren sourit malgré elle, chassant un peu de la tension qui menace de s'accumuler. C'est ironique. Pour une fois, il n'y est pour rien. Non, c'est elle qui risque de semer la discorde.

- Nan, c'est pas ça, c'est que ... Ecoute, An', ça devient sérieux avec Liam, et ...

- Ton actuel ? Pourquoi il est pas là aujourd'hui, au fait ?

- Sam' doit se pointer pour boire un verre. Peut-être. S'il ne croule pas sous le travail, s'il ne s'est pas pris une balle, s'il n'a pas croisé un chaton perché dans un arbre ...


C'est sûr que ç'aurait été délicat, comme situation, pour elle comme pour Liam. Lui présenter son meilleur-ami-mais-qui-voudrait-peut-être-plus-et-qui-me-tourne-autour-depuis-neuf-ans ... une bonne migraine en perspective, et une sacrée soirée par la même occasion ! Surtout qu'aucun des deux n'est au courant de l'existence de l'autre, pour l'instant, qu'ils font tous deux preuve d'un sacré tempérament, pour ne pas dire incendiaire ... Ania la tire de ses réflexions, alors qu'elle imagine les dégâts d'une telle entrevue.

- Attends ... il n'est pas au courant, Sam' ?

- Nan.

- Et ça fait combien de temps ?

- Que ? Que je l'ai rencontré, ou que c'est devenu sérieux ?

- Les deux.

- Trois mois, et deux semaines.

- Putain, Lauren ...

- Quoi ? J'étais censé le lui dire comment ? "Au fait, Sam', vu que tu n'as pas daigné saisir les cinq perches que je t'ai tendues ces derniers mois, j'ai décidé de ne plus attendre que tu prennes tes couilles en main et j'ai rencontré quelqu'un ? Ah, je crois bien que c'est dix fois plus sérieux qu'avec les précédents ! Bon, je t'embrasse, je dois filer à notre dîner romantique" ?


Plutôt que de répondre, la rousse tente d'étouffer un fou rire, sans grand succès. Les larmes au yeux, elle tapote l'épaule de la chanteuse.

- Tu nages en pleine sitcom, ma pauvre.

- Merci du soutien, vraiment, ça me réchauffe le cœur !

- Oh, fais pas chier, t'es une grande fille ! Tu affrontes les vautours de la presse tous les jours, tu vas pas te dégonfler devant l'autre macho !


D'ailleurs, en parlant du loup ... Lauren porte un rapide coup d'oeil à sa montre. 22 heures, pile. Première inconnue : sera-t-il à l'heure ? Deuxième inconnue : sera-t-il seul ? Une part d'elle espère que non, rien que pour repousser encore d'un jour ou deux ce moment désagréable. Enfin. S'il voulait une autre issue, ce n'étaient pas les opportunités qui manquaient ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Re: I have to tell you something - [Lauren & Sam']   Jeu 18 Mai - 16:11



❝ I have to tell you something ❞


Lauren & Sam
" Papa combien de fois vais-je te répéter que je gère, tu n'as pas à te mettre en danger comme ça!"
Et oui encore une fois, il n'en avait fait qu'à sa tête. Depuis la disparition de maman, il est devenu si obsédé par la vérité. Je le comprends totalement maintenant même si ce n'était pas le cas plus jeune. J'avais décidé lors d'un tournant de ma vie, de trouver la vérité afin que mon père puisse enfin tourner la page et recommencer sa vie. C'est dur de voir un être cher se déchirer ainsi. Et encore, si j'avais que lui à surveiller et materner ça irait, mais j'ai également Will, mon petit frère. Lui aussi fait un peu n'importe quoi quand il s'y met. J'ai donc pas mal à faire, sans oublier mon enquête pour ma mère, mon travail au FBI et en ce moment ma relation avec Lauren. J'ai trop de choses à faire ou à penser et parfois je suis un peu perdu. Alors que mon père avait tenté une approche avec le meurtrier de maman, je devais lui remettre les pendules à l'heure. Cet homme ne doit en aucun cas savoir que nous enquêtions sur lui. Je me suis entouré de gens compétent pour ça. Il y a  le grand avocat Tobias, qui sait que l'homme en question est un ripoux et tout ce qui suis. Il y a Silver, la petite Hackeuse qui m'a permis d'avancer là où j'en suis aujourd'hui. Ils sont peu à m'aider car je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à ceux qui me sont proches. C'est un homme influent qui travaille de près avec la présidente. Je dois avoir des preuves bétons et agir que lorsque ce sera le moment.

Alors que j’engueulais mon père pour une énième fois. Je recevais un sms.
Cela m'interrompis dans mon monologue, car oui mon père ne m'écoutait pas. Parfois je me demande qui est le fils de l'autre. Je prenais de mes doigts mon portable planqué dans la poche de ma veste cuir marron.
C'était Blondie qui m'écrivait. Elle était en répèt' et elle me demandait de passer juste après. Je souris à sa dernière phrase. Moi passer avec ma Blonde?! Je dirais plutôt mes blondes!! Une chaque jour de la semaine.
Ok, je suis un vilain dragueur mais jusqu'à présent ça ne me dérangeait pas. Je ne voulais pas m'attacher. Ma vie était déjà assez chaotique comme ça alors fonder une famille, ce n'était pas ma priorité. Et puis je me disait sûrement, au fond de moi que Laurent serait là, le jour où je me déciderais. Je ne voulais pas non plus casser cette superbe relation entre nous par peur de faire le con et de tout gâcher. Elle le sait, elle me demande et j'accours. Même si notre relation est assez bizarre en ce moment, elle reste l'une de mes priorités. " On reparlera de tout ça plus tard papa""Tu feras le bisous à Lauren de ma part""Comment tu...Peut importe, j'y vais et gare à toi!" Sur ces mots, je partais à mon rendez-vous. Il était presque 22h, le temps d'y aller, je risquais d'être en retard.
Une habitude, je dirais mais ce n 'est pas une raison. C'est bien ma veine,
j'avais mis du temps à trouver une place. Il y avait du monde en ville.
Une fois fait, j'entrais enfin dans les lieux. Elle était là avec son groupe à m'attendre. Qu'est-ce qu'elle est belle Blondie...Mais passons, j'arrivais à sa hauteur, le sourire aux lèvres.
" Salut Blondie, ça y est la répète est finie? On se boit ce verre alors?"


©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 14/05/2017

Messages : 13


MessageSujet: Re: I have to tell you something - [Lauren & Sam']   Lun 29 Mai - 17:23

C'est qu'il est presque à l'heure, le bougre, à une poignée de minute près. Pas suffisamment pour lui en tenir rigueur ... et le pourrait-elle vraiment ? Elle le connaît bien, lui, son travail qui est en partie aussi le sien, et ses soucis familiaux. Et puis c'est lui, tout simplement. Sam. Elle n'a jamais pu nourrir le moindre ressentiment sérieux à l'égard ce ce joyeux luron. Et Dieu sait qu'ils sont dissemblables, tous les deux, si mal assortis, si différents, de caractère et de manières, d'atouts et de compétences ... et pourtant si complémentaires, presque inséparables. Mais est-ce vraiment le cas, avec ce qu'elle a sur la conscience ce soir ? Sans laisser transparaître son doute, ses hésitations, elle lui sourit chaleureusement.

- Jolie déduction, agent Roxen ! La fine fleur du FBI à l'oeuvre !

Les paroles pourraient paraître agressives, s'il n'y avait ce ton goguenard, ce clin d’œil taquin, et surtout, surtout, si elle s'adressait à quelqu'un d'autre que ce compagnon de tant de mésaventures. Ce n'est qu'une boutade, une petite pique amicale. Il ripostera plus tard, elle n'en doute pas, mais pas maintenant. Elle ne lui laisse pas le temps d'en placer une et enchaîne aussitôt, sur un ton plus posé :

- Bref, t'as tapé dans le mille, on remballe le matériel là. Dès que j'ai fini d'aider les autres, on file se le boire. Laisse-moi juste quelques sec...

Ania l'interrompt aussitôt.

- Laisse, Laur', on a presque fini. File donc avec ton loustic, il se fait déjà tard !

La rousse désigne Sam d'un air mi-figue mi-raisin. Elle ne l'apprécie guère, et elle n'en a jamais fait mystère. Sans jamais avoir versé dans l'hostilité franche ... Les autres membres du groupe acquiescent de même. Lauren les remercie d'un sourire radieux, lumineux.

- Ok, mais je vous revaudrais ça un autre jour, promis !

Récupérer ses affaires et son sac, entraîner Sam dans la rue et respirer une bouffée d'air frais, voilà qui est vite expédié. Alors seulement elle se tourne vers lui et lui pose LA question.

- On va à notre repère habituel, si ça te va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I have to tell you something - [Lauren & Sam']   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have to tell you something - [Lauren & Sam']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daisy Lana Gold ► Lauren Conrad
» (F/LIBRE) Lauren German
» La famille Baldwin Fenmore est réunie (Lauren, Michael, Eden, Kévin, Fen et Scott)
» DESTINY Z. LYNTON ► lauren calaway
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-