AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: Break me down and build me up
Partagez | 
 

 Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Dim 14 Mai - 20:57

Lauren Wheeler

Âge :
33 ans
Taille :
1m61
Cheveux :
Châtains
Yeux :
Marrons

Surnom ♦
Blondie pour ses amis proches, Melpo' (de Melpomène) au travail.
Date de naissance ♦
10 septembre 1983
Lieu de naissance ♦
Marienville, Pennsylvanie, USA.
Origine ♦
Un bon quart d'Irlandaise, un autre d'Australienne, un peu de Britannique, un zeste d'Allemande ...
Statut ♦
En couple.
Orientation ♦
Hétérosexuelle. 
Métier et/ou étude ♦
Agent de liaison au Département des sciences du comportement du FBI. Sa tâche : gérer la communication avec les médias et les autorités locales (et rattraper les gaffes médiatiques des agents du Département). / Ancienne profileuse et continue d'appuyer ses collègues au besoin. / Master de sociologie, spécialisation en sociologie des médias.
Famille ♦
Une mère qui possède un petit commerce, un père garde forestier, tous deux séparés. Fille unique depuis la mort de son aînée, un drame familial qui n'est pas étranger au divorce. Si l'affection qu'elle porte à ses parents est aussi indéniable que réciproque, la distance et les non-dits latents, nés de la tragédie, n'ont jamais été résolus et continuent de parasiter leurs relations.
Groupe ♦
Sentinelle.
Feat ♦
Bethany Joy Lenz


Rationnelle : Secrète : Éloquente : Manipulatrice : Joviale
 Obsessionnelle : Déterminée: Incisive : Analytique : Rancunière
 

More

La Lauren adolescente, puis adulte, s'est construite en grande partie autour d'un traumatisme, survenu alors qu'elle n'avait que onze ans. Trois jours après son anniversaire, Angéline, sa sœur aînée, âgée de dix-sept ans, s'est suicidée. Explosion du noyau familial, déni et refus parental de reparler de l’événement, perte de cette frangine dont elle était si proche ... Encore aujourd'hui, elle en garde des séquelles, dont un malaise profond à l'approche de son anniversaire. ♦ Ancienne capitaine des cheerleaders de l'Est Allegheny High School près de Pittsburgh, elle garde une forme physique impeccable. De son père, elle a gardé le goût des randonnées. Au FBI, elle a reçu des cours de self-defense, même si elle est loin d'y exceller. ♦ Ses fonctions la dispensent souvent d'utiliser une arme à feu, voire même de la porter. Au bureau, son arme de service reste au tiroir. Elle se force à s'entraîner régulièrement, obtenant des résultats corrects. ♦ Son premier surnom lui vient de l'adolescence, d'un camp d'entraînement d'été, époque où elle arborait une superbe coloration blonde. C'est un cliché sur pattes, un footballeur populaire et fêtard, qui l'en a affublée. Pour l'agacer. Elle l'a gardé. Et maintenant, ils sont collègues. ♦ Son deuxième surnom, elle le doit à un collègue désormais à la retraite, féru de mythologie grecque. "La chanteuse". Une référence à ses fonctions au bureau et à son groupe amateur de musique. ♦ Sa réputation au Département est tout en contrastes. Côté pile, son rôle qui l'oblige à protéger l'image du FBI et du Département, à ménager les susceptibilités des flics ou des journalistes, à tomber sur le dos de collègues gaffeurs, l'amène parfois à prendre des positions impopulaires et inconfortables. Côté face, ils sont nombreux à se décharger sur elle de ces responsabilités-là, à apprécier ses nombreux contacts parmi les autorités locales et la sphère médiatique. ♦ C'est une bosseuse acharnée, dotée d'une excellente mémoire. Son talent d'enquêtrice ne s'exprime pas dans la fulgurance de l'instinct, mais dans la connaissance du moindre détail des dossiers, sa capacité d'analyse, de synthèse et d'interprétation. ♦ A côté de son rôle de liaison, elle participe à l'attribution des dossiers aux différentes équipes de profileurs. Une tâche bien plus lourde et complexe qu'elle n'en a l'air au premier abord. ♦ Communiquer, c'est manipuler, Lauren en a parfaitement conscience. C'est l'art de choisir les mots, les expressions, les tons et les nuances de la voix, de maîtriser sa posture et ses gestes. D'ordonner un texte, sa composition, ses pauses et ses discours. De savoir quand la sincérité s'impose, et quand elle doit s'effacer. C'est une performance dans laquelle elle excelle, dans le privé comme dans le public. ♦ En dehors de l'intimité, de ses rares amis vraiment proches, elle ne laisse que rarement fuiter ses émotions. La jovialité, la froideur professionnelle et la cordialité polie s'enchaînent et se succèdent, ponctuées par de rares coups de sang qui, s'ils sont sincères, n'en sont pas moins voulus et maîtrisés. ♦ C'est une atroce cuisinière. Après quelques piètres tentatives en ce sens, elle a rapidement abandonné la lutte, sans vraiment le regretter. Elle apprécie les bons repas, tant que c'est quelqu'un d'autre qui les prépare. ♦ Malgré son salaire plus que confortable, elle vit toujours dans ce modeste appartement, le premier qu'elle a acheté après avoir emménagé à Washington. Un petit nid confortable, bien aménagé au fil des ans, pour celle qui a horreur des habitations trop grandes, trop vides. Trop de mauvais souvenirs. ♦ Bien que très sociable au premier abord, elle éprouve une réelle difficulté à créer des liens plus solides. Ses rares proches se comptent sur les doigts des deux mains : les membres de son groupe amateur, trois collègues, une vieille amie d'enfance, son nouveau compagnon. Neuf au total. ♦ Son attachement auxdits proches peut parfois la conduire à chercher à les influencer, à les manipuler inconsciemment pour les mener dans la direction qu'elle souhaiterait les voir prendre. Sans jamais penser à mal, cette tendance peut parfois s'avérer intrusive ... ♦
   

pseudo/prénom +
Zorille
âge +
25 ans
pays +
France
inventé/scénario/pré-lien +
Scénario
fréquence connexion +
3-4 jours par semaine
où avez-vous connu le forum +
PRD
commentaire/autre +
Heuuuuuuuuu ...
crédit +
U.C




Dernière édition par Lauren Wheeler le Lun 15 Mai - 18:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Dim 14 Mai - 20:57

Histoire



Le silence. C'est toujours ce qui la tire de ses devoirs, de ce problème de mathématiques dont elle se rappelle chaque détail, sans jamais entrevoir la solution. Anormal, étrange, presque menaçant. La petite bicoque n'est jamais silencieuse. Pas à cette heure. Pas même alors que papa est au travail, alors que maman est partie faire des courses. Elle se relève, sur un instinct, un atroce pressentiment, sans même en réaliser la cause. Ses pas l'emmènent dans le couloir, où elle s'immobilise. Angéline. Tornade humaine, toujours en mouvement, toujours active, tout en éclats. Jamais calme. Elle se dirige vers la chambre, trottinant, courant presque. Un instant, elle hésite, la main déjà posée sur la poignée. Elles s'adorent. Mais sa sœur a toujours farouchement défendu son indépendance, son antre, son domaine. Elle toque, timidement. Plus fort. Elle tambourine. En vain. Elle ouvre. Sur le lit, une silhouette, immobile. Pâle. D'une main tremblante, elle lui saisit le bras. Pas de pouls. La panique monte. Elle s'empare du portable de son aînée, compose le numéro des urgences, le rate, s'y reprend à trois reprises avant de réussir. La sonnerie retentit, stridente, atroce ...

Le réveil. Pour une fois, elle l'embrasserait presque, celui-là. Lui et ce vacarme infernal, cette alarme agressive qui lui épargne la tentation de se rendormir, qui lui garantit cette si précieuse ponctualité. Un infime regret, et elle s'arrache à l'étreinte des bras de Morphée, ainsi qu'à d'autres, bien réels ceux-là. Six heures trente. Tôt, très tôt, vu son coucher tardif. Elle étouffe un bâillement et file dans sa petite cuisine lancer la cafetière. Inutile de râler ou de tempêter. Elle savait dans quoi elle s'engageait, lorsqu'elle a signé. Peut-être que, si elle n'avait pas ressenti cette vocation, si elle n'avait jamais rencontré le chef du FBI à cette conférence, si elle n'avait pas poussé la porte de cette salle ... Un nouveau bâillement manque de s'échapper, plus fort. Elle rigole sous cape. Dieu qu'il est bon d'être un peu irraisonnable, parfois. Un peu de la tension accumulée ces dernières semaines s'est évaporée. Un moment, elle a pu oublier tout. L'attentat. Les morts, les victimes. Et, en arrière-plan, la tornade médiatique, déchaînée comme jamais depuis l'irruption de Nathaniel Greene. Une crise qui met à rude épreuve ses nerfs, ses capacités, sa patience, jusqu'à son sommeil.

La sonnerie de la cafetière la tire de ses pensées. D'un geste répété des centaines, des milliers de fois, elle remplis le thermos, le fourre dans son sac, biscuits et barres énergisantes l'accompagnant aussitôt. Un bruit de pas, derrière, discret. Elle ne se retourne pas, occupée à dresser son habituelle liste du matin, à l'affût du moindre oubli. Comme toujours, ou presque, il n'y en a pas. Comme toujours, ou presque, ce rituel matinal la rassure. Ce n'est qu'une fois relevée qu'il l'approche. Elle ne saurait pas souffrir la moindre interruption, et il le sait parfaitement. Un moment, elle se laisse aller, se repose dans son étreinte, abaisse sa garde.

- Déjà debout ?

- Hmm - hmm. Désolée de t'avoir tiré du lit. Je dois filer tôt, y'a un briefing matinal prévu.


Sans mot dire, il resserre doucement ses bras. Sans le moindre effort, elle muselle la tentation qui tente de s'insinuer. Le devoir n'attend pas. Elle se dégage avec douceur, mais fermeté. Soupirant pour la forme, il n'insiste pas.

- Vas-y, file sauver le monde !

Occupée à fouiner dans ses frusques pour trouver la tenue du jour, elle lâche un râle de désespoir, parfaitement imité.

- Plutôt amadouer la presse et limiter la casse. C'est un beau merdier qu'on nous a balancé dans les pattes, je te jure !

- Encore ce Nath...


Elle pivote sur ses talons, l'index pointé, accusateur, les yeux plissés.

- Tutut. Tu ne prononces pas ce nom avant 8h, tu te souviens ?

- Sinon quoi, tu m'attaches au lit ?

- Ne me tente pas ... Va te rendormir, ça m'évitera de te coffrer pour outrage à agent !

- Un peu tard pour ça, je crois ...

C'est en riant franchement qu'elle s'esquive sous la douche. Apprêtée, un maquillage discret, habillée confortablement pour une journée qui s'annonce chargée, mais sans apparition officielle. Si elle peut esquiver les tigres médiatiques, elle ne s'en plaindra pas, cette fois. Mais avant de se concentrer sur le travail, il lui reste un peu de temps. Elle pianote sur son téléphone, ouvre l'agenda. La répétition est bien ce soir, jusqu'à 22 heures. Bien. Elle aura donc le temps de ...

"Hey, Sam', tu serais dispo' pour un verre après ma répèt' ? On finit à 22 heures, l'endroit habituel, t'es familier maintenant ! Si le boss daigne te lâcher à temps, n'hésite pas à venir ! SEUL. OU SINON ... Nan, tu sais bien que tu peux ramener ta blonde du moment (ou rousse, brune, violette, verte ...

Bosse bien, et à ce soir (j'espère !)

Et si je te tire du lit, bien fait, feignasse ..."


Profonde inspiration. C'est fait, message expédié. Rien ne sert de faire l'autruche. Une perte de temps, il finira par l'apprendre, d'une manière ou d'une autre. L'agent Roxen est loin, très loin d'être aussi gaffeur et irresponsable qu'il le semble. Autant prendre les devants. Inutile de s'en faire une montagne. Ce n'est qu'une révélation simple, anodine, à son meilleur ami de facto. "J'ai rencontré quelqu'un." Alors pourquoi ce malaise ? Oh, elle le sait bien, au fond ... Mais elle refuse de s'attarder sur la question. Une deuxième tâche privée, encore plus désagréable que la première, l'attend.

"Papa, maman, je vous rappelle que mon anniversaire approche. Cette année, j'ai décidé de m'épargner le calvaire d'organiser quoi que ce soit qui nous implique tous les trois, devant le fiasco de l'année dernière. Concertez-vous, arrangez-vous, je n'ai pas le temps ni l'énergie de m'en occuper. La date même est déjà bloquée, comme toujours, alors prévoyez le week-end d'avant, d'après, ou les deux si la cohabitation entre vous deux est impossible.

Votre fille surmenée qui vous adore et vous embrasse."


Et de deux. Tout en s'installant à sa voiture, elle s'ébroue et se recentre sur l'essentiel pour les heures à venir. Son travail, son sacerdoce. Au programme de la journée ? Briefing sur l'affaire Nathaniel Greene, avec une intervention de sa part ; nouvelle réunion avec des agents pour de la "sensibilisation" aux retours médiatiques ;  bref entretien avec le patron ; rendez-vous en fin d'après-midi avec des représentants de flics, en bisbille avec les méthodes de ses collègues. Le tout en parcourant les nouveaux dossiers et l'évolution des anciens, gérant au mieux la paperasse qui s'accumule. Et en espérant qu'aucune urgence ou intervention nécessaire ne vienne bouleverser ce bel agencement. Un vœu pieu. "Aucun plan ne survit au contact de l'ennemi", qu'ils disaient. "Aucun plan ne survit au contact d'une administration" serait plus exact.

Mais elle a l'arme parfaite pour cette situation.

Un thermos rempli de café.

   

     


Dernière édition par Lauren Wheeler le Lun 15 Mai - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2133


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Dim 14 Mai - 21:08

Bienvenue Lauren super choix de scena! hâte de lire

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Dim 14 Mai - 21:08

Bienvenue jeune fille
Quand tu dis que tu es incisive, tu ne parles pas que de tes dents ?
Tu es experte en com et moi aussi Laughing Un câlin pour te donner du courage pour ta fiche ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 26/12/2016

Messages : 892


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Dim 14 Mai - 21:12

Trop bon choix de scéna oui!
Sam sera trop content, il portera plus à terre
Bienvenue à toi!!!

_________________

Kind hearts don't make a new story. Kind hearts don't grab any glory. We're the kids in America. Everybody live for the music-go-round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 6:35

OMG J’arrive ! M'en voila pour te vénérer!!! Merci mille fois d'avoir pris mon scénario!!!

Le début de ta fiche me va. Le caractère est bien et je pense que ca va donner entre nos deux personnages! Je te laisse ça continuer ta fiche! Je penses que tu as bien saisir qui est Lauren Wink


Ps:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 10:17

Bienvenue parmi nous. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 11:57

Merci Effie ! A ce que j'ai compris, on se connaît déjà, nan ?    Faudra qu'on en discute !  Pis c'est important de se serrer les coudes entre consœurs ...


@ Gregory : Nan, pas seulement, même si c'est vrai que j'aime bien les carottes.

*Feuillette un dictionnaire*

"Qui est propre à blesser, qui a quelque chose d'acéré, de mordant, de corrosif"

Ok pour le câlin, mais chaste alors. J'en connais un qui n'apprécierais pas sinon ! *Zieute vers Sam*


@Mike : Merci ! Et quand on parle du loup ...


@Sam : J'espère bien que ça va donner ! Sauf que ... pour les coucheries, c'est pas pour tout de suite, heiiiiiiiiiin. Y'a comme un légeeeeeeeeeer détail que tu sembles oublier !


@ Naseeruddin : Merci !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 26/12/2016

Messages : 892


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 12:12

Mais qui voudrait pas coucher avec Jensen? Arrow

_________________

Kind hearts don't make a new story. Kind hearts don't grab any glory. We're the kids in America. Everybody live for the music-go-round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 12:16

Quelqu'un qui est déjà en couple ?  

Roh, et puis j'ai bien le droit de lui en faire baver un peu, au lascar ... Non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2133


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 14:39

je te laisse Sam, c'est un bon choix je confirme! XD
je m'occuperais de ce pauvre Mike...

ma boîte mp est ouverte quand tu veux ma consoeur!

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 17:58

Lauren Wheeler a écrit:


@Sam : J'espère bien que ça va donner ! Sauf que ... pour les coucheries, c'est pas pour tout de suite, heiiiiiiiiiin. Y'a comme un légeeeeeeeeeer détail que tu sembles oublier !

Bap, ce n'est qu'un détail comme tu dis, je n'ai pas besoin de sa permission XD je vais prendre du plaisir à embêter ton fiancé et te faire comprendre que c'est mon corps et ma personne que tu veux!!! Mouaaaah !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2133


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 18:17

ça sent le désastre amoureux Arrow

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 18:37

Nan mais d'où tu as vu que y'avait déjà les fiançailles, hein ? L'autre on lui dit que c'est sérieux, et il s'imagine déjà mariage et tout le cérémonial !


@Effie : Marrant, hein, neuf ans qu'on bosse ensemble, neuf ans qu'il ose pas et qu'il sort avec tous les jupons des environs, et là, maintenant, Môssieur se réveille. Au poil son timing !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 18:39

Bah oue mais j'ai eu un déclic une nuit pas ma faute Blondie!!! Tu me rends fou aussi vilaine!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Clarisse Warner
President of the united states
http://until-i-die.forumactif.com


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 230


MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   Lun 15 Mai - 18:43


Je te souhaite bon courage avec ce beau Sam What a Face et surtout avec les médias qui sont parfois de véritables vautours

Tu es validé!



Ça n'a pas été trop pénible, on l'espère. Tu peux dès maintenant aller recenser ton avatar du côté du bottin. Pour bien te lancer et créer des liens, trois options sont disponibles; les fiches de lien, créer un scénario, ou encore faire une recherche de pré-liens. Nous t'invitons également à recenser ton métier dans le Registre des métiers. Sur ce, nous vous souhaitons un bon jeu et n'hésitez pas à communiquer avec le staff en cas de besoin.

Vous pouvez profiter des intrigues du forum pour inspirer vos RPs, venez jeter un oeil aux détails de l'attentat, ici.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lauren Wheeler - Just shut up and let me do the talk !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shut up and drive — LIBRE
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Shut up and take my money! [with Onyx and Cloud]
» { April J. Wheeler ___ Finished
» Ruby M. Wheeler ► Avril Lavigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-