AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: Break me down and build me up
Partagez | 
 

 Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 9:27

Gregory Pasadecki

   
Âge :
34 ans
Taille :
1m82
Cheveux :
bruns
Yeux :
marrons

   
Surnom ♦️
Marshmallow
   
Date de naissance ♦️
17/03/1983
   
Lieu de naissance ♦️
Belgrade
   
Origine ♦️
americano-yougoslave
   
Statut ♦️
célibataire
   
Orientation ♦️
hétérosexuel  
   
Métier et/ou étude ♦️
chauffeur chez Steelz. Homme à tout faire et à tout défaire.
   
Famille ♦️
père américain, mère yougoslave. Un frère jumeau mort à la naissance.   
   
Groupe ♦️
explorateur
   
Feat ♦️
Joe Manganiello

   

   
Débrouillard  soupe au lait  fidèle en amitié  rancunier  loyal
     brutal  gourmand  grande gueule affectueux ne se remet pas en question
 

   
More

   ♦️ Ne me dites pas au revoir. Vous n'êtes pas sûrs de me revoir le lendemain. Ni moi non plus, d'ailleurs. Je suis instable émotionnellement. Je peux tout plaquer du jour au lendemain. Je l'ai déjà fait. Je déteste faire du sur place. D'ailleurs, je n'ai pas de meubles chez moi. Cela m'angoisse. J'aurais l'impression d'être attaché, retenu à quelque chose. ♦️ Je déteste les psys. Ils vous mettent la tête à l'envers. Ils vont me faire parler de ma mère ou de ma première copine qui a dévasté mon coeur et mes problèmes, je me les garde. En plus, il risque de se moquer de moi. ♦️ Le FBI et la CIA me filent des ulcères. Ils sont tout mous et ont toujours fait foirer mes opérations secrètes. Ils viennent avec leurs costumes ringards, sortent leurs plaques dorées, exhibent leurs armes et leur arrogance et finissent par faire fuir les criminels quand je mets des mois à les filer, les traquer. Question QI, zéro ! J'ai toujours envie de leur coller des baffes ♦️ Je peux vous reprocher un truc que vous m'avez dit il y a un mois, m'en souvenir et faire la tête sans explication. Susceptible et rancunier, je me dis que s'il a dit ça, c'est qu'il pense ça ou alors il ne dit rien et je me dis qu'il m'en veut pour quelque chose. Donc, je me mets aussitôt à lui en vouloir de m'en vouloir a priori. Les femmes, ce n'est pas pareil. En fait, je crois que je m'en moque. Ce n'est pas que je ne les aime pas mais elles veulent toujours me psychanaliser et ça m'énerve à un point. ♦️ Si tu veux parler, viens avec un paquet de Marshmallow. Je suis  gourmand, le sucre me fait du bien et pendant que je mange, je ne pense pas à mes ennuis. Et puis, tout le monde le sait que je suis un bec sucré et que je mange n'importe comment. L'habitude de faire des filatures . On se gave de chips et de gâteaux dans sa voiture. Et puis, quand je vois un paquet de marshmallow, je sais qu'un pote à moi a des problèmes et que je dois l'aider. Il vient pour ça. C'est un genre de code entre nous. Je suis fort pour trouver des solutions et des paroles rassurantes pour les autres. Je leur donne des conseils que je ne suis jamais moi-même.  ♦️ Quand je pars en vrille, je ne sais pas m'arrêter. Je n'arrive pas à me raisonner. C'est comme un flot qui se déverse. Il faut qu'il se déverse pour que je ne me sente plus aussi mal. Cela m'embarque et je dis alors des choses que je regrette après. ♦️ La fille qui me met la main dans mes cheveux, je la bute. Pas touche à ma chevelure ! Il n'y a que moi qui peut ! Ce n'est pas par coquetterie. Je me sens envahi dans mon espace vital, comme si elle essayait de prendre le contrôle de mon corps et donc de mon âme. Les opérations, c'est moi qui m'y colle. J'ai besoin de tout contrôler dans ces moments-là. Le lâcher prise avec les femmes, ce n'est pas possible. L'homme, c'est moi. ♦️ J'aime prendre mes potes dans mes bras pour les consoler. Mais je ne suis pas homo. Je n'ai pas eu de frère. Cela m'a toujours manqué. Je crois en l'amitié indéfectible entre garçons. L'amitié hommes - femmes, c'est des foutaises.  ♦️ Je ne drague jamais. Viens me chercher si tu en as envie. Moi, je peux m'en passer. Je parle d'une relation suivie. Je n'en veux pas. Quand je rentre chez moi, je veux que l'on me laisse tranquille. J'aime bien rester seul de temps en temps.  ♦️ Ne faites pas de mal aux petits chats ou vous aurez affaire à moi. J'aime les animaux et je pense que quiconque n'aime pas les bêtes, ne peut pas aimer les humains. Je hais ceux qui s'en prennent à de plus faibles que soi et qui ne peuvent pas se défendre ♦️ Aime les soirées entre potes. On picole, on parle, on rigole et on refait le monde. Et pendant que l'on fait ces choses futiles, on se crée un lien si fort que quand j'y repense, j'ai envie de pleurer. ♦️ Une cuite de temps en temps me donne le sentiment de liberté. J'aime cette sensation de laisser aller et de ne plus rien maîtriser. De flotter comme si je sortais de moi-même. C'est pour ça que je ne le fais qu'en présence de mes amis hommes car je dois avoir confiance en eux pour me livrer après une bonne rasade de whisky et ne pas croire qu'ils s'en serviront contre moi. ♦️ Mange végétarien. Manger les animaux est cruel. Et puis, ce n'est pas bon pour la santé.  ♦️ A le poing qui part vite. Quand je m'énerve, je ne me contrôle plus. Et puis, j'ai mené des opérations de commando où l'on se sert de toutes les armes que l'on trouve. Quand je n'avais rien, je frappais. ♦️ Ne sait pas demander pardon. J'en crève parfois. Je souffre d'attendre que l'autre fasse le premier pas, en ne sachant pas s'il le fera. Mais je n'y arrive pas. Je suis trop fier et je crois bien que me remettre en question serait avouer mes faiblesses.  ♦️
       

   
pseudo/prénom +
Lilou
âge +
J'ai arrêté de compter après mes cinq ans
pays +
France
inventé/scénario/pré-lien +
Scénario de Kat
fréquence connexion +
All the week
où avez-vous connu le forum +
J'ai traîné sur forum actif
commentaire/autre +
Je suis persuadée que Kat a eu une vision de moi quand elle a écrit le scénario.   Le fofo est trop magnifique.
crédit +
never utopia





 



   


Dernière édition par Gregory Pasadecki le Sam 6 Mai - 20:36, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 9:28

Histoire

   

   


- Tiens , Pasa, attrape-moi ça, et fais-toi plaisir.

- Tu te fous de moi ? De la guimauve ?

- Ouais mais pas n'importe laquelle. La meilleure de toutes. Je crois que tu en as besoin.

- C'est censé me remonter le moral ?

Gregory saisit au vol le paquet de guimauve et lut ce qui était inscrit sur l'emballage plastifié: The Stay Puft Marshmallow Man.  

- Je ne suis pas si désespéré que ça, Brett.

- Si tu l'es, marshmallow.

- Bon OK je le suis.

C'était la première fois qu'on l'appelait ainsi. L'avenir dirait que ce ne serait pas la dernière. Le jeune homme baissa la tête pour cacher son trouble à son meilleur ami. Mais c'était peine perdue. Depuis que Brett Jenkins avait rejoint les commandos de la force spéciale yougoslave, il ne quittait plus Gregory Pasadecki. Les missions dangereuses, les coups de main aux copains pour épargner leurs vies, les nuits passées ensemble dans des cachettes de fortune sous les bruits incessants des bombardements, la dose de confiance qu'il fallait pour remettre son existence entre des mains autres que les siennes, créaient des liens virils que rien ne saurait briser. Ainsi, Brett avait appris de la bouche même de Gregory des choses si intimes qu'il ne trahirait pas. Jamais.

Mais à quoi bon ressasser le passé ? Pourtant ce soir-là, au coin d'un feu qui réchauffait les os et prêtait à la confidence, dans une campagne désertée par la guerre, par un temps encore frais de mai entêté et peu désireux de laisser sa place à la chaleur de l'été, Gregory Pasadecki se sentait d'humeur mélancolique.

- Tu sais, Pasa qu'elle ne reviendra pas.

- Qui ?

- Me prends pas pour une bille. Tu sais parfaitement de qui je veux parler.

Un jour, elle n'était pas rentrée à la maison. Marwa Gemayel. Il l'avait rencontrée au Liban et elle lui avait servi d'interprète. Une mission à haut risque mais Marwa allait s'avérer être une femme de caractère. Il avait été subjugué, elle l'avait méprisé comme un mécréant. Mais le mépris, il connaissait. Son père l'avait désavoué quand il lui avait annoncé son intention de rejoindre la légion étrangère. Diplomate de carrière, John Pasadecki accordait beaucoup d'attention à ses relations et il avait prévu pour son fils un bien autre avenir. Celui où on utilise davantage sa cervelle et son érudition que ses poings. Il le voulait à l'université de Belgrade quand Gregory ne rêvait que d'aventures héroïques, de sauver le monde et d'être envoyé pour des missions suicide aux quatre coins de la Terre.

- Fais ce que tu veux. De toute façon, tu n'en feras qu'à ta tête. Mais sache que si tu franchis le seuil de cette maison qui vous a vus naître, toi et ton frère, ne comptes pas la repasser dans l'autre sens avant que je ne sois dans mon cercueil.

Toujours aussi grandiloquent, le paternel ! Sa mère pleurait. Le chien aboyait. Bref, la paix avait quitté cette demeure et quitte à se battre, autant aller le faire au grand air en sauvant des vies. Après avoir haussé les épaules, il avait fait son balluchon comme disait son père dans un langage qu'il avait toujours très imagé et avait exhorté sa mère à le lâcher tandis qu'elle essayait de le retenir.

- T'inquiètes pas m'man. Je ferai attention à moi.

Il la prit dans ses bras et sortit de la maison, le cœur chaviré mais enfin libre de vivre sa vie. Mille vies, en fait. Du moins, l'espérait-il. Les années avaient passé – presque vingt, déjà - et ce que l'on se promet dans ces instants si chargés en émotion, on se garde bien de l'accomplir. Vingt ans qu'il ne les avaient pas revus. Ni appelés. La vie se charge de vous détourner de ce qui est important pour vous y recoller quand vous êtes déprimé. Sa mère lui manquait. Marwa, aussi. L'exotisme de leur rencontre, la froideur d'une femme sublime, le temps qui n'accorde pas de répit parce que la guerre est là, toute proche, terrible et omniprésente.

Et puis, Greg avait été blessé par une balle tirée d'on ne sait où et Marwa avait dû le traîner par les pieds pour qu'il ne soit plus exposé aux tirs. Le premier geste qu'elle faisait dans sa direction. Le baiser qu'elle lui avait donné alors qu'il faisait semblant de dormir parce qu'il la sentait toute proche et qu'il voulait voir. Il n'avait pas vu, les yeux volontairement fermés mais il avait senti le miel de ses lèvres sur les siennes. Et il avait su. Il avait compris qu'il ne partirait pas sans elle. Le reste du commando avait dit non mais il était tenace. Et très amoureux.

Ils s'étaient mariés à Peshawar. Encore une mission de commando. Marwa n'était pas une petite chose fragile. Elle était interprète, parlait l'arabe pour Gregory et savait tenir une arme et la recharger. Les commandos n'aiment guère s'embarrasser de femmes mais elle était réglo et pro. La base de repli stratégique des djihadistes afghans durant l'occupation des russes était le lieu parfait pour unir leur destin et sceller leur avenir. Mais il avait été bref. Cinq années de bonheur et de traversées des pays, de bombes et de familles détruites. Ils ne pensaient pas à construire la leur. Ils pensaient à préserver celles du monde entier, juste pour voir briller le regard d'un enfant perdu et traumatisé.

Mais ce jour-là, Gregory n'avait pu sauver l'enfant. Il lui avait dit de ne pas bouger, qu'il reviendrait le chercher. Il était revenu et l'enfant gisait dans une mare de sang. Il aurait dû l'emmener avec lui. Il aurait dû. Mais il ne l'avait pas fait et le petit était mort. Le commando s'était replié. Gregory, aussi. Il n'avait plus parlé pendant des semaines et restait cloîtré chez lui à Peshawar. Cauchemars, hurlements factices d'enfants dans la nuit, remords consommés dans l'alcool, somnifères pris qui ne résolvaient rien.

Et puis, Marwa était partie pour une  mission sans lui, vidé de ses forces, apathique. Ils s'étaient disputés. Elle lui en voulait de son inaction, de son manque de réaction. Elle, était là et bien vivante et il n'y prêtait même plus attention. Ces reproches dits dans sa bouche de miel étaient les derniers qu'il avait entendus de sa part. Elle ne revenait pas et cela faisait trois ans. Il pensait qu'il lui était arrivé quelque chose. Ce qui accrut ses remords. Ses amis, qu'elle en avait eu marre et était retournée chez les siens. Au Liban. Gregory ne voulait plus traverser le monde en guerre. Il avait remisé sa pugnacité, ses idéaux et ses armes chez lui . Il avait décidé de larguer les amarres. A Washington. Peut-être ne verrait-il plus dans son sommeil agité les visages d'enfants mutilés, de femmes sacrifiées et d'hommes victimes de mines anti-personnelles.

***

Elle l'avait gonflée à un point avec son arrogance, ses vêtements sur mesure et ses manières peu conventionnelles. Gregory ne se gêna pas pour le lui dire. Crûment. Elle lui  répondit par une gifle retentissante. Sûr qu'il l'avait mérité mais  il n'était pas homme à supporter de ne pas avoir le dernier mot. Alors, mû par une colère irrépressible dont lui seul avait le secret, il mit ses grosses mains autour de son cou et avait serré. Cela tombait plutôt pas mal parce qu'elle ne portait pas de collier et il venait de lui en apporter un à moindres frais. Puis les gars de la boîte de filature les avaient séparés. Furieux, le jeune homme renversa d'une main tous les papiers qui traînaient sur un des bureaux et claqua la porte.   

- Sale garce, lui avait-il dit en partant.

En rentrant chez lui, Gregory ne s'attendait pas à autre chose qu'un licenciement non abusif. Il prit donc les devants pour s'éviter une humiliation. Il n'y retournerait plus. De toute façon, espionner un mari n'était pas très gratifiant. Ils font bien ce qu'ils veulent et entre nous, sans doute l'avait-elle cherché. Un mari qui va voir ailleurs, ce n'est pas autre chose qu'une femme qui ne sait pas s'y prendre ou qui ne fait pas ce qu'il faut. Gregory se mit à rire. La colère était tombée et le jeune homme alla prendre derrière son bar une bonne bouteille de vodka. Elle lui tiendrait chaud au ventre ce soir. Mais on frappait à la porte. Ne pas répondre. Et si c'était un ami dans le besoin ? Gregory alla ouvrir et ce qu'il vit le mit hors de lui.

- - Encore vous. Foutez-moi le camp ou je finirais le travail.

La jeune femme lui colla son portable sous le nez avec la vidéo de son agression qui tournait. Il fallait bien reconnaître qu'elle ne manquait pas de ressources.

- A votre place, j'éviterais.

- Qu'est-ce que vous voulez ?

- Vous engager.

Il lui rit au nez. Le cabinet Steelz. Et puis quoi encore ? Pourquoi pas la Maison Blanche, tant qu'on y est ? Gregory refusa d'emblée. Il détestait qu'on le menace. Mais il fallait bien manger. Et puis, la prison, c'est très surfait de nos jours. Retrouver l'enfer et la peur, la promiscuité et la menace de se faire tuer qui plane sans cesse sur votre tête, non merci. Gregory lui adressa un sourire qui signifiait « je te tuerai un jour » et ils convinrent d'un rendez-vous le lendemain matin au cabinet. Les mois avaient passé et le jeune homme, contrairement à ses préventions, avait trouvé une famille, des amis qui se montraient affectueux avec lui et des femmes pour qui il représentait quelque chose. Comme cette Kathrina Steelz.Il était devenu l'Homme aux gants de cuir.Tout le monde comptait sur lui. Il ne pouvait pas les décevoir.  
       

         


Dernière édition par Gregory Pasadecki le Sam 6 Mai - 20:37, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 9:47

Bienvenue à toi sur forum!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 9:57

Jensen Que dire de plus ? Nothing.
Merci à toi . Oui, je suis contente de venir dans ce beau fofo avec un beau personnage.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2133


MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 9:59

Bienvenue! Si je me trompe pas, c'est bien le scéna de Kath bref, hâte de voir tout ça et n'hésite pas si besoin!

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 10:18

Oui, c'est bien ça
Merci . Je ne manquerai pas de demander de l'aide. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 26/12/2016

Messages : 892


MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 10:30

C'est @Kathrina Steelz qui va être contente
Bienvenue à toi!!
Bon choix de scéna et que dire de Joe

_________________

Kind hearts don't make a new story. Kind hearts don't grab any glory. We're the kids in America. Everybody live for the music-go-round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 10:42

Je suis trop beau hein ? Razz
Merci pour le gentil naccueil . Oui je suis sûre qu'elle sera ravie.
Je l'ai d'ailleurs MP pour lui dire que chamallow était arrivé !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 13:43

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 14:13

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 14:57

Oh un beau brun XD

Bienvenue ici et bonne rédaction de fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 15:47

Merci les gens du forum
Ah oui, la fiche, il me faut l'écrire
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Jeu 27 Avr - 20:24

Bienvenue à bord. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Ven 28 Avr - 13:47

Ok, t'es beau... mais c'est pas une raison pour ne pas nous donner plus d'infos à nous mettre sous la dent Viiiite je veux en savoir plus sur ton monsieur
Et bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Ven 28 Avr - 19:23

Je dois me faire désirer Razz
Mais bon, puisque c'est toi, je dévoilerai le haut demain What a Face

Merci de m'accueillir !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Dim 30 Avr - 23:53

bienvenue sur le forum

Je t'ai répondu à ton mp
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Lun 1 Mai - 7:22

Merci de ton accueil, môma de mon scénario
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Mar 2 Mai - 11:18

Bienvenue ! Chouette scénario !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Mar 2 Mai - 11:53

Merci Kyle ! Oui, très chouette
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Clarisse Warner
President of the united states
http://until-i-die.forumactif.com


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 230


MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Mar 2 Mai - 13:59


qui aurait cru que tu étais végétarien? What a Face c'est donc des légumes qui faut manger pour être comme toi! bon jeu et amuse toi bien.

Tu es validé!



Ça n'a pas été trop pénible, on l'espère. Tu peux dès maintenant aller recenser ton avatar du côté du bottin. Pour bien te lancer et créer des liens, trois options sont disponibles; les fiches de lien, créer un scénario, ou encore faire une recherche de pré-liens. Nous t'invitons également à recenser ton métier dans le Registre des métiers. Sur ce, nous vous souhaitons un bon jeu et n'hésitez pas à communiquer avec le staff en cas de besoin.

Vous pouvez profiter de la première intrigue du forum pour inspirer vos RPs, venez jeter un oeil aux détails de l'attentat, ici.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   Mar 2 Mai - 15:13

Non, personne n'est comme moi ! Je suis zunique Razz
Je m'amuse déjà
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les aléas et inquiétudes de Gregory . Nobody is perfect.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inquiétudes...
» Inquiétudes à Astranaar
» Evanouissement et inquiétudes... (Suite de Surprise en forêt) [Pv Yumiko]
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory
» 07. Need you now [PV Gregory Grimson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-