AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: 
Washington city
 :: Downtown :: F.B.I Building
Partagez | 
 

 Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Ven 21 Avr - 16:54

Petite nouvelle...
Effie Svendottir
En ce moment, on arrête pas! Suite aux événements passés il y a quelques jours, nous sommes toujours à droite à gauche afin de résoudre l'affaire du terroriste. Tout le monde est sur le qui vive. Notre chef, nous mettait un peu la pression afin d'avoir des résultats. Je pense surtout qu'il veut qu'on fasse mieux que nos autres confrères les flics ou autre organisme. C'est un peu la compétition, je dirais. Moi, je pense pas ça comme ça. Après tout, il y a eu des morts et beaucoup de blessés. Croyez-vous que tout ça est un jeu? Non, je prends ça au sérieux et je ne cherche en aucun cas d'être meilleur que l'autre. On doit travailler tous ensemble.

J'étais à mon bureau à regarder les preuves sous mon nez. Comment retrouver les autres terroristes? J'étais allé sur les lieux afin d'en apprendre d'avantage. On piétinait tous mais, j'avais horreur de baisser les bras. Ce n'est pas du tout mon genre. En fait, j'avais complètement oublié la venue de notre nouvelle collègue. En tant qu'agent expérimenté, je me devais de l'accueillir et de lui faire faire le tour des locaux. Mais avec tout ce qui se passe, ça m'était complètement sortie de la tête. J'étais assis à mon bureau, tout en mordillant un de mes stylos, lorsque j'entendis parler dans les couloirs. Je n'y prêta pas de suite attention, trop absorbé par ce que je faisais. Puis, quelqu'un toqua timidement à la porte de mon bureau. En fait, je partage mon bureau avec d'autres collègues mais ils n'étaient pas là. Certains toujours dans les rues à enquêter, d'autres au labo ou autre. J'ai toujours l'habitude que ça bouge ou parle dans le bureau pendant que je travaille sur mes dossiers. Je ne me souvenais plus que j'étais seule et que peut être cette personne était là pour moi. Puis la personne insista à toquer et se gratta la gorge. Je finis par sortir de ma réflexion profonde pour revenir à ce qui m'entoure. Je me levais, découvrant une jeune femme blonde. Elle semblait si jeune! Mais qu'importe, je suis là pour accueillir au mieux les nouveaux.

- Désolé, j'étais très concentré. Je ne t'avais pas entendu. Samuel Roxen, enchanté!

Je lui tendis la main afin de serrer la sienne en signe de bienvenue.

- Mais appelle moi Sam, je préfère. Tu es la nouvelle profiler c'est bien ça?Ce matin, tu es avec moi pour que je te fasse le tour des locaux et te montrer l'équipe. Nous allons souvent travailler ensemble toi et moi.

Je lui souris et commençais alors la visite tout en faisant les présentations.
electric bird.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2090


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Sam 22 Avr - 10:56

Mais bon sens, il était où ce bureau? Et quel étage déjà? Pourquoi maintenant quelqu'un décidait de s'occuper de son cas et de l'envoyer faire une visite guidé avec... Elle jeta un coup d'oeil sur le bout de papier. Un certain Samuel Roxen. C'était la folie depuis les attentats, elle était capable de le comprendre. Elle-même avait beaucoup de boulot sur les bras. Elle se sentait presque mal d'aller déranger quelqu'un qu'elle ne connaissait même pas pour le suivre partout dans le bâtiment. Bon sauf qu'elle n'avait pas trop le choix non plus. La blondinette s'enfonça donc dans un couloir, observant en même temps les bureaux qui s'y trouvaient. Depuis son arrivée, elle s'était principalement concentré à reconnaître le bureau du chef, chose toujours bien importante et le sien. Le strique nécessaire en quelque sort. Ça et la cafétéria. Parce qu'elle était plutôt chouette, encore mieux que celle de Quantico.  D'ailleurs, parlant de ça, elle s'ennuyait un peu du temps où elle n'était qu'une simple étudiante. Maintenant, tout devenait tellement réel. C'était un tout autre monde et elle avait travaillé très fort pour y avoir accès. Hors de question de reculer. Effie s'arrêta donc devant une porte, qu'elle croyait bien être la bonne. Restait plus qu'à vérifier. Elle frappa un coup, puis un autre, espérant qu'il y avait bien quelqu'un à l'intérieur. Pas de réponse. Hésitante, elle insista tout de même une fois de plus. Un homme finit par lui ouvrir enfin. Levant les yeux vers lui, elle lui adressa un sourire poli. « Désolé, j'étais très concentré. Je ne t'avais pas entendu. Samuel Roxen, enchanté! » Oh, donc c'était lui son guide de la journée. Doucement, elle lui serra la main. « Ça ne fait rien » Plusieurs personne avait le réflexe d'être dans sa bulle lorsqu'il était question de boulot. Et au premier coup d'oeil, ce Samuel lui semblait particulièrement gentil. Ça faisait changement de ceux qui se moquait d'elle. « Mais appelle moi Sam, je préfère. Tu es la nouvelle profiler c'est bien ça? Ce matin, tu es avec moi pour que je te fasse le tour des locaux et te montrer l'équipe. Nous allons souvent travailler ensemble toi et moi. » Elle étira un sourire amusée, réellement touchée par son enthousiasme. Visiblement, elle était drôlement bien tombée pour une fois. Ça se voyait immédiatement, après une ou deux paroles échangés, qu'il était social, poli et généreux. Des qualités qu'elle savait bien apprécier. « Et appelle moi Effie... » On allait laissé tomber pour son nom de famille Islandais peu prononçable. C'était embêtant pour la plus part des gens. « C'est très gentil à toi d'avoir accepté de me faire visiter, je t'en suis reconnaissante » Parce que vue sa bonne humeur, on ne devait pas l'avoir forcé pour cette tâche là. Elle lui emboîta donc le pas pour le suivre, profitant de son côté social pour discuter avec lui. « Je suis arrivée pile le jour des attentats, c'était pas trop le bon moment apparemment... » On avait vue mieux comme timing, en effet. Elle n'était donc pas mécontente d'avoir la chance de rencontrer un collègue dans une autre situation que le stress ou l'énervement dût à la situation précaire de la ville. « Je ferais de mon mieux pour aider, promis » Oui parce qu'elle était bel et bien qualifié lorsqu'il s'agissait de profilage. Depuis plusieurs années, elle s'était découvert une habilité à lire les micro expressions du visage et donc, d'être capable de détecter le moindre petit mensonges. De plus, elle avait bien étudier la gestuel et tout ce qui s'en rapportait de près ou de loin. Disons juste qu'elle ne s'en était pas encore servie sur le terrain, mais ça viendrait. Surtout lorsqu'il serait question d'interrogatoire. « Et hum, toi sinon? Ça fait combien de temps que tu es là... » Elle ne connaissait pas exactement son âge, mais il est plus vieux qu'elle d'environ 8 ou 10 ans. Il devait donc avoir pas mal d'expérience. Un sourire amusé se glissa ensuite sur ses lèvres. « Excuse moi, mais... est-ce que tu aurais pas par hasard une sœur plus jeune ou un frère? » Elle aimait bien faire ce genre de devinette avec les gens, surtout parce qu'elle se trompait rarement. Cet homme avait officiellement l'âme d'un aîné. C'était juste naturelle. Un truc qui se sentait.

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Sam 22 Avr - 16:13

Petite nouvelle...
Effie Svendottir
Et dire qu'à l'époque, je n'étais pas du tout du genre à être si sociable avec les gens. Une tâche telle que celle là m'aurait fait ch**..Pardon, embêté. Pour tout dire, personne ne voulait se porter volontaire. J'ai pas mal de collègues assez individualistes qui se foutent bien des nouveaux. Je ne suis pas dans cette optique des choses. Les nouveaux sont l'avenir de notre Job. Ok, je parle comme un gars qui a 50 piges mais c'est vrai. Il y a toujours de nouvelles méthodes qui sortent que nous ne connaissons pas même si on est sorti de Quantico il y a peu. Et il y a ceux qui ont naturellement des talents pour être au sein du FBI. Ces personnes là facilitent grandement notre travail, nous simple agent du FBI. Je suis profiler aussi, nous apprenons tous à l'être mais je ne suis pas un spécialiste. Mon truc à moi c'est l'action, les armes, le combat et la stratégie. On ne peut pas être bon partout. J'avais fini par aller voir le chef pour me porter volontaire. Et puis, j'aime les petites nouvelles, je peux les draguer plus facilement que celles qui me connaissent déjà depuis des années. J'avoue être un peu relou là dessus.

« C'est très gentil à toi d'avoir accepté de me faire visiter, je t'en suis reconnaissante ». Je ne pus m'empêcher de sourire. Si seulement, elle savait. Je ne me suis pas de suite porté volontaire. Mais qu'importe, me voilà avec elle. Si jeune, petite et frêle. Mais je ne me fis pas à l'apparence. Pour en être arrivé là, la blondinette doit sûrement avoir le petit plus qu'il nous faut. « Pas de quoi, je ne fais que mon devoir d'ancien!» Je lui fis un clin d'oeil histoire de continuer à prouver ma bonne volonté. Je dus à un moment donné la prendre part le bras pour la pousser un peu contre le mur afin de laisser le champs libre à quelques collègues fonçant tête baissée. Oui, l'attentat...Nous sommes tous ainsi, à courir à droite, à gauche pour en finir une bonne fois pour toute. Nous avons été à un moment donné désordonné dans les équipes. Mais, il y a peu nous y sommes arrivés. Et avec la venue de Effie, mon équipe sera pratiquement complète. « Je ferais de mon mieux pour aider, promis ». Faire de son mieux n'est pas assez me dirait mon père ou encore l'instructeur que j'ai eu à Quantico. Mais je ne suis pas du tout ce genre de personne à pousser à bout une nouvelle recrue. Je me dois de la guider. Je ne pense pas que Effie se cantonne à faire du mieux mais bien le meilleure. Je le ressens. Ma petite voix intérieur me le dit: on peut lui faire totalement confiance pour son futur travail. Il y a ce feeling qui passe déjà bien et dans une équipe c'est le principal pour avancer. Une équipe soudée y arrive mieux et évolue rapidement. C'est prouvé plus d'une fois. « Je n'en doute pas, ton aide sera la bienvenue. Comme tu dis, tu es arrivé pile pendant ce rush. Pas géniale comme situation à l'extérieur mais niveau professionnel, tu vas vite apprendre. C'est une bonne chose pour toi dans ce malheur on va dire.».

Le couloir que nous avions emprunté, était assez long. Je peux vous dire qu'en fin de journée, je suis assez crevé surtout quand je fais miles fois les allées retour, bureau-labo. J'en profitais donc pour répondre aux questions de la petite nouvelle. « Et hum, toi sinon? Ça fait combien de temps que tu es là... ». Combien de temps? Je me référais à ma mémoire d'agent pour ça. J'ai l'impression que cela fait une éternité en fait. J'ai toujours été entouré de flics et d'agents dans ma vie. Entre le boulot de mon père et le drame que nous avons connu...«Je dirais que ça fait bien 9 ans par là. C'est un peu comme toi, je suis sorti de Quantico à 24 ans. Comme tu vois, je n'en suis pas traumatisé et je m'en sors bien. Donc, ça devrait être largement ton cas ici. Je ferais en sorte que tu t'y plaises promis.»

Je fus alors pris par surprise, lorsqu'elle me demanda si j'avais un petit frère ou une petite soeur. Il est bien de faire connaissance, ne vous méprenez pas mais généralement, ce n'est pas le genre de question qu'on pose en premier. J'en souris alors. Cette Effie allait être une véritable pépite de surprise. J'aime plutôt ça. C'est si innocent et mignon à la fois quand ça sort de sa bouche. Mais je ne suis pas dupe, c'est son côté profiler qui parle. Elle cherche à mieux me cerner sûrement. Ce n'est pas difficile de me découvrir mais c'est que lorsque je le désir. Elle y arrivera sûrement très bien même sans que je le veuille mais, je suis un spécialiste du mensonge voulu. C'est une habitude que j'ai pris. Jouer un rôle, celui de l'aîné et de l'homme de la maison. Des années d'entrainement. Je ne craque pas facilement. Peut être que Effie sera l'exception et arrivera à lire en moi comme un livre ouvert. Mais peu de gens y sont arrivés jusqu'à maintenant. Mais comme on dit, il y a un début à tout. «Bingo, miss Sherlock! J'ai un petit frère. Il se nomme Will et travaille comme flic. Pourquoi cette question?» Je savais très bien pourquoi mais la taquiner un peu pour la faire rougir un peu, était juste ma manière à moi de montrer que je l'appréciais déjà. On était arrivé dans le labo des scientifiques, là où toutes petites preuves infimes que ce sois, étaient auscultées dans tous les sens.« C'est ici que tu viens à la pêche aux infos si besoin est. Nos scientifiques sont très compétents mais attention, certains sont assez solitaires et ronchons. Ils n'aiment pas être trop souvent dérangés.». Je fis un clin d’œil à Howard, un vieux du FBI. Il est grognon mais quand on s'attarde un peu et qu'on s'entête également, on découvre un homme passionnant, qui connait pas mal de chose. Il aime le whisky et la pêche. Ce qui m'a aidé à l'apprivoiser c'est le whisky évidemment. Heureusement que j'aime ça.
electric bird.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2090


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Lun 24 Avr - 18:55

On ne peut pas dire que l'action manquait dans les bureaux en ce moment. En même temps, c'était rassurant de voir qu'autant de gens s'unissaient sur le même problème afin d'en trouver la solution. Nul doute qu'ils finiraient par obtenir des résultats tôt ou tard. Son guide semblait tout de même décidé à ne pas se presser inutilement pour faire la visite, ce qui était un bon point. Il s'empara soudainement de son bras pour la diriger sur le côté du corridor, question de laisser passer ceux qui marchaient bêtement tête baissé, ce qui la prit par surprise. En même temps, cela en disait tellement long sur sa personnalité. Un simple geste anodin pour les autres et révélateur pour elle. Difficile à expliquer. Parfois, elle ne trouvait justement pas les mots pour décrire ce qu'elle percevait. En chemin, elle prit tout de même le temps d'observer l'environnement autour, tout en poursuivant sa discussion avec Sam. Il disait vrai à propos de son arrivé en plein rush, elle apprendrait sans doute plus rapidement que les autres. Un point positif qu'elle n'avait pas vu encore. Parlant de boulot, elle lui demandant ensuite quels étaient ses expériences jusqu'à présent. Était-il là depuis longtemps? «Je dirais que ça fait bien 9 ans par là. C'est un peu comme toi, je suis sorti de Quantico à 24 ans. Comme tu vois, je n'en suis pas traumatisé et je m'en sors bien. Donc, ça devrait être largement ton cas ici. Je ferais en sorte que tu t'y plaises promis.» Wow, 9 ans c'est long tout de même. Il devait avoir vu et vécu tellement de choses entre sa sortie de l'académie et maintenant. Pas de doute, il avait une expérience solide qui devait faire de lui un excellant agent. « Je m'en sortirais aussi, oui... » Et pas traumatisé non plus. La formation de Quantico était difficile exactement pour ça. Être très bien préparé pour affronter ce qui pouvait se produire. Elle était aussi capable de tout faire, du terrain, du contre-terrorisme, de la recherche informatique, mais Effie avait choisi sans regret de se consacrer entièrement à l'étude du comportement humain et donc du profilage comme on disait dans le métier.

Découvrir un peu plus Sam serait sans doute un jeu d'enfant, parce qu'il était extravertie, mais aussi parce qu'il semblait plutôt ouvert à toute conversation. Le genre de personnalité qu'elle préférait. Cela dit, elle savait très bien que même le plus bavard et le plus chaleureux peut enfouir un côté beaucoup plus sombre et secret. Le genre de truc qu'elle n'était jamais pressée de découvrir. Ça pouvait attendre. Tout le monde avait des problèmes anyway. La vie n'était pas rose bonbon. Elle le questionna plutôt sur sa famille tiens. Notant son air surpris, elle comprit qu'il ne devait pas en parler si souvent que ça. Malgré tout, il n'avait pas l'air offusqué ou embêté. Donc elle avait vu juste. «Bingo, miss Sherlock! J'ai un petit frère. Il se nomme Will et travaille comme flic. Pourquoi cette question?» Un petit frère alors! Et flic en plus, on pouvait dire qu'ils avaient certains points en commun dans ce cas là. Elle ne connaissait pas Will, mais il y avait des chances pour qu'il ait pris son aîné en modèle. Inconsciemment. Parce que le plus jeune chercher toujours à se démarquer du plus vieux. « Parce que ça me semblait être évident... » Tel fût sa réponse. Elle afficha un air amusé, avant de finalement s'arrêter vis à vis du laboratoire. Elle n'avait même pas porté attention à cet endroit depuis son arrivée. Curieuse, elle observa tout ce qui se passait. Fallait l'admettre, c'était incroyable tout ce qui était possible de découvrir avec de simple petits testes chimiques. Si son point fort à elle était l'être humain, elle ne doutait pas non plus de l'efficacité de la science. Effie hocha ensuite la tête aux paroles de son guide. Effectivement qu'elle ferait gaffe à ceux plus solitaire, question de ne pas les embêter trop longtemps si elle avait affaire à eux. « C'est parce qu'on est souvent trop pressé d'avoir des réponses, alors que eux sont beaucoup plus patients et minutieux. Ils n'abordent pas le problème sous notre angle de vue alors... » Normal qu'ils ne soient pas les meilleurs amis du monde, non. Leur personnalité étaient trop différentes pour cela. Par observation seulement, elle en repéra bien un ou deux qui semblaient plus ouvert. Hum. Elle pourrait tester tout ça plus tard sans aucun doute.  

Elle s'éloigna donc du labo, toujours à ses côtés pour ensuite faire un arrêt à la salle des archives. Elle jeta un coup d'oeil rapide à la tonne de document qu'il y avait là dedans. De quoi passer des heures à fouiller parmi tous ses papiers importants. Bref, elle espérait surtout à ne pas avoir à le faire. Juste à côté, il y avait la salle informatique et là ça devenait bien intéressant. Un peu comme dans les films ou les séries télé avec des geeks derrière de grand écran. Le genre de boulot qui manquait trop d'interaction pour elle. Faire que de l'ordinateur ne l’intéressait pas trop. Et il en était sûrement de même pour son guide. « Eux aussi n'ont pas l'air de vouloir être dérangé... » Elle n'en savait rien, mais ils semblaient être si concentré qu'aucun d'eux n'avaient relevé la tête dans leur direction. De toute façon, ils ne faisaient que passer. Reprenant sa balade, elle le questionna à nouveau. « Et vous avez quoi comme salle d’interrogatoire pour les suspects? » Parce que bon, des arrestations, ils en faisaient bien oui. Et en temps normal, personne ne voulait se faire ramener par le F.BI. Valait mieux pas en tout cas. « Je me rappel qu'une fois, mon tuteur m'y avait amené pour me montrer. Il est agent profiler lui aussi, mais dans la ville de Chicago... » Une anecdote qui en disait beaucoup sur elle. D'abord, parce qu'elle ne parlait pas de son père, mais bien de son tuteur. Ses deux parents étaient décédés lorsqu'elle avait 8 ans et ensuite, Chicago, la ville où elle avait effectivement grandis par la suite. Quitter l'Islande resterait à jamais la chose la plus difficile qu'elle ait fait. Heureusement, on lui avait offert un nouveau départ, ici, aux États-Unis. Levant les yeux vers Sam, elle étira un sourire amusée. « Je crois qu'il voulait surtout tester mes talents » Son tuteur, Markus, était extrêmement fier qu'elle puisse suivre ses pas. Il en était honoré et en quelque sorte, il avait su l'influencer en plus de lui apprendre rapidement les notions utiles. « Est-ce qu'un membre de ta famille était agent lui aussi? » Question qu'il n'était pas forcé de répondre s'il en avait pas envie. C'était une curiosité qu'elle n'avait pas absolument besoin d’assouvir. Et pas tout le monde était influencé par le parcours de leur parents.

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Mar 2 Mai - 16:29

Petite nouvelle...
Effie Svendottir
« Parce que ça me semblait être évident... ». J'en souris. Il faudra que j'arrête d'être un livre ouvert pour les nouveaux, surtout quand ce sont des profilers. Non mais, j'aime garder une part de mystère! Sinon, ce n'est pas drôle pour eux ni pour moi, ils savent déjà tout de mon caractère et ma vie. Mais bon pour la blondinette, je peux encore faire l'exception. Pourquoi? Je ne sais pas, elle est tellement choupinou. Sam, mon petit arrête toi là, tu fais tellement tapette quand tu parles. Il faudrait également que je songe à arrêter de trop côtoyer les femmes de ce bâtiment. Je me féminise un peu trop en ce moment.« C'est parce qu'on est souvent trop pressé d'avoir des réponses, alors que eux sont beaucoup plus patients et minutieux. Ils n'abordent pas le problème sous notre angle de vue alors... » C'est bien pour ça que je n'aurais pas fait leur métier. Je ne me vois pas du tout derrière des ordinateurs ou des machines ni même des pipettes à la main. Il est vrai que la patience n'est pas mon point fort. Je suis bien trop curieux pour en savoir d'avantage et de suite. J'aime l'action et non pas être assis ou dans un bureau toute la journée. C'est mon côté sportif qui surgit, je n'y peux rien. J'ai toujours été comme ça, hyper actif, alors être scientifique non pas pour moi. Je fais cogiter mes neurones pour autre chose. Je préfère la logique, la stratégie. « C'est une bonne analyse et une bonne vision des choses. Je n'aurais pas dis mieux.»

Je continuais mon chemin au côté de la blondinette à la salle des archives. Il y en avait des tonnes. Pour ceux qui adorent fouiller, lire et passer des heures entourés de papiers, de dossiers autour d'eux et bien les voilà servi! Je mentirais si je disais que j'évitais un maximum de me retrouver dans cette pièce. Comme tout agent, il m'est arrivé d'y aller afin de faire avancer mes affaires. Ce ne sont pas toujours les scientifiques, les secrétaires, les assistants...qui plongent là dedans. Non! Nous aussi nous épluchons tout ça. Je me revois, prendre sandwich, bière et passer quelques soirées à chercher avec certains collègues. Bah quoi, j'aime manger. C'est important de donner de l'énergie à mes petites cellules grises comme dit Hercule Poirot. Ok, mes références sont vieilles et naze mais c'est the détective! *se racle la gorge* Continuons...J'ai ensuite vite enchaîné avec la salle informatique avec nos supers Geeks, comme je les appelle aussi. « Eux aussi n'ont pas l'air de vouloir être dérangé... ». La petite nouvelle n'avait pas tord encore une fois. Mais certains sont l'exception. Je connais deux ou trois informaticienne qui aime avoir la visite ou les appels des agents. Ça leur sort un peu de leur cocon et de leur solitude. « Comme la majorité des geeks je dirais. Ils sont dans leur monde, mais tu verras, ça reste des gens sympas et très pratique aussi.» J'allais continuer la visite lorsque la profileuse me pris de cours. « Et vous avez quoi comme salle d’interrogatoire pour les suspects? ». La salle d'interrogatoire, je dirais mon endroit favori en ces lieux. J'aime être présent lors des interrogatoires pour bousculer un peu le suspect ou le criminel face à moi. Je joue souvent le méchant flic en effet. « C'est par ici, mademoiselle. Nous en avons plusieurs. Je vais te montrer la première juste à ta droite.»« Je me rappel qu'une fois, mon tuteur m'y avait amené pour me montrer. Il est agent profiler lui aussi, mais dans la ville de Chicago... »« Et quel a été ton impression la première fois? Tu verras ça deviendra ton lieu favori car tu vas y passer du temps aussi.»  On est beaucoup à être passé par la case essai dans la salle d'interrogatoire. Je me rappelle avoir eu la même chose et m'en être très bien sorti. La salle en soit n'avait rien de passionnant. Il y avait une table, deux chaises l'une en face de l'autre. Elle était assez sombre avec sa grande vitre tintée. On resta quelques minutes puis, je décidais de l'emmener dans la salle de débriefing ou de réunion. Je finirais ensuite par son propre bureau qui l'attend sagement avec ses autres collègues. Tiens ça me fait penser que je pourrais plus tard la présenter à Lauren Wheeler, agent de liaison mais en premier lieu profileuse également. Mais on verra ça après.

« Est-ce qu'un membre de ta famille était agent lui aussi? ». Décidément cette fille visait juste à chaque fois. Je vois que nous avons un très bon élément qui entre en jeu. C'est plus que pas mal. Je comprends pourquoi le chef a voulu l'intégrer au plus tôt. « Je pourrais presque avoir peur de toi tellement tu lis dans mes pensées. En effet, j'ai mon père qui était flic. Mais ce n'est pas forcément pour ça que je me suis lancé dans ce métier. » Et un petit mystère, un! Je sais que trop bien qu'elle serait curieuse et bien trop intelligente pour comprendre celui-ci. J'en parle peu. En fait, je n'aime pas me pencher sur ce drame. Ca me rappelle de trop mauvais souvenirs et j'en ai marre de devoir y penser. Je ne veux qu'une chose penser à autre chose. « Et toi petite télépathe, pourquoi avoir choisi ce métier? Pourquoi venir te perdre chez nous? »
electric bird.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2090


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Sam 6 Mai - 11:01

La visite se déroulait très bien. Elle avait enfin la chance de prendre véritablement le temps de voir chacune des salles et de pouvoir discuter en même temps avec un collègue. Ne pas parler à personne ce n'était pas l'idéale pour créer des liens. Cette fois-ci, elle sentait vraiment une opportunité pour faire partie de l'équipe. Son statu de petite nouvelle lui collerait un moment à la peau, mais ça ne serait pas éternel. Fort heureusement. Elle avait bien envie de se plaire ici, sans quoi, ses journées seraient longues. « Comme la majorité des geeks je dirais. Ils sont dans leur monde, mais tu verras, ça reste des gens sympas et très pratique aussi.» La blondinette hocha la tête, un léger sourire aux coins des lèvres. Elle savait bien que la plupart du temps, ses gens-là étaient de vrais petits génies. Des intellectuels quoi. Et bien entendu, c'était effectivement pratique. Elle avait déjà hâte de leur demander un coup de main lorsqu'elle en aurait de besoin. Pourquoi pas. Puis lui vient ensuite l'envie de visiter les salles d'interrogatoires, ce qu'elle demanda soudainement à son guide. « C'est par ici, mademoiselle. Nous en avons plusieurs. Je vais te montrer la première juste à ta droite.» Parfait! Curieuse, elle lui emboita le pas, avant de souligner le fait que son tuteur, profiler au FBI de Chicago, lui avait déjà montré ce genre de salle lorsqu'elle était plus jeune. Un bon souvenir et elle ne manquait pas de repenser à lui chaque fois qu'elle y mettait les pieds. Peu importe la ville, c'était toujours pareille. Une table, deux chaises, quatre murs gris et froid, puis une grande vitre teinté. On ne change pas une recette gagnante. « Et quel a été ton impression la première fois? Tu verras ça deviendra ton lieu favori car tu vas y passer du temps aussi.» Lentement, elle observa donc la pièce, avant de se retourner vers lui. « J'étais derrière la vitre, pour observer, mais j'ai trouvé ça super. J'avoue que c'est totalement différent une fois que tu es dans la pièce en tant que tel, mais même dans mes cours, je me suis toujours bien débrouillée. » Elle n'avait pas peur de le dire non plus. C'était effectivement l'un des cours qu'elle avait le mieux réussit. Et quoi de plus difficile que d'interroger des futurs collègues. Ils s'étaient pratiqués entre eux, mais elle ne doutait pas une seconde d'être capable de le faire avec n'importe qui ensuite. « Chacun à sa stratégie, c'est intéressant... » Les agents avaient chacun leur angle d'approche pour un interrogatoire. Elle respectait bien chaque méthode employé, même la plus brutale. Le but étant d'obtenir des réponses en retour. De son côté, elle se la jouait plutôt très calme et se concentrait sur le visage des gens afin de détecter un mensonge ou autre. Elle ne s'énervait pas, ce qui pouvait être... énervant en soit. Bref.

Chose certaine, son tuteur serait bien fier de la savoir ici même en ce moment. Lui aussi adorait cette partie-là du métier. D'ailleurs, elle demanda tout à coup à Sam s'il avait lui aussi de la famille dans cette branche-là du métier. « Je pourrais presque avoir peur de toi tellement tu lis dans mes pensées. En effet, j'ai mon père qui était flic. Mais ce n'est pas forcément pour ça que je me suis lancé dans ce métier. » Effie étira un large sourire amusée. Oh ce n'était qu'une question comme une autre! « Ne t'inquiète pas, je n'ai pas encore appris comment lire les pensées, mais j'y travaille » Ah ce serait vraiment très pratique tiens. Elle aimerait bien avoir ce genre de don. Hum, malgré tout, elle releva le mystère de la fin de sa phrase. Pourquoi c'était-il lancé dans ce métier si ce n'était pas l'influence de son père flic? Bonne question. Elle pourrait peut-être le découvrir plus tard, qui sait. Tout de même, elle ne savait pas tout sur les gens! Livre ouvert ou non. « Et toi petite télépathe, pourquoi avoir choisi ce métier? Pourquoi venir te perdre chez nous? » Hum. C'était difficile à expliquer, elle prit quelques secondes pour réfléchir avant de se lancer. « Ce n'est pas ce que j'avais prévu de faire à la base... je voulais simplement devenir ingénieur aérospatial, spécialisé dans les avions, mais hum... à la fin de mes études, j'ai fais une série de stage dans des aéroports. Un collègue de mon tuteur qui n'avait obtenu un poste à la douane. » Elle prit une pause, laissant planer un petit mystère. « C'est là que j'ai compris que depuis toujours, j'avais vraiment de la facilité pour lire les gens, c'est une métaphore bien sûr et que j'avais la chance de pouvoir faire une différence dans le monde avec ce talent.» Oui, du genre être en mesure de repérer les terroriste avant même qu'il ne pose les pieds dans l'avion. Ou bien les menteurs qui cachaient de la drogues dans leur valise. Elle sourit doucement, avant de poursuivre. « J'ai vraiment fait une forte impression pendant ce stage et l'idée de faire ma formation à Quantico pour devenir agent profiler a commencé à prendre de plus en plus de place dans mon esprit » Face à ce souvenir, elle rigola doucement. « Tout le monde m'y a encouragé et apparemment, j'ai cédé » Particulièrement son tuteur lui-même qui depuis tout ce temps, savait qu'elle était capable d'obtenir le titre de profiler. Il n'avait jamais douté d'elle, pas une seule seconde. « Bref, je n'ai rien de spécial non plus je t'assure, je suis juste une fille qui veut aider à ce que justice soit faite » Et à sa manière, c'est à dire en étant profiler. Pas avocate ou juge. Bref, ça lui semblait être une histoire bien bizarre à raconter. En espérant que Sam ne se pose pas trop de questions à son sujet. Drôle de parcours qu'elle avait, mais bref. Voilà où elle en était désormais. « Et ton histoire à toi alors? » Elle leva ses grands yeux dans les siens, incertaine encore à savoir s'il en parlerait ou non. Son intuition lui disait qu'il y avait quelque chose de plus brutal qu'elle dans son parcours. « M'enfin, seulement si tu veux en parler... » Effie ne voulait pas le mettre mal à l'aise inutilement. Ils pouvaient aussi simplement poursuivre la visite et parler de tout et de rien au fur et à mesure. Ça ne l'embêtait pas. « Mais peu importe la raison qui t'as poussé à devenir agent du FBI, ça se sent bien que c'est véritablement ta place... » Oui parce qu'il était drôlement difficile de l'imaginer chirurgien ou encore vendeur de voiture.

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Jeu 11 Mai - 16:11

Petite nouvelle...
Effie Svendottir
Je me souviens encore de mon premier jour au sein du FBI. Je ne suis pas du genre à avoir la boule au ventre mais là j'avoue l'avoir eu. Je voulais tellement me sentir intégré au sein de l'équipe, me sentir bien. J'avais bossé pour ça et j'aurais été drôlement déçu de ne pas y être arrivé enfin. Mon premier jour a été plutôt posé et moins agité que maintenant. J'ai dû me débrouiller pour me trouver quelqu'un pour me faire visiter car l'agent en question avait du partir d'urgence. Je m'en rappellerais toujours car en cherchant, je suis tombé sur une autre nouvelle Lauren. On est arrivé en même temps, quelle ironie du sort. On s'est remémoré notre rencontre pour finir avec le grand patron lui même. Par chance, la visite n'avait pas duré très longtemps. Pourquoi par chance? Et bien, je n'avais qu'une hâte commencer mon job et découvrir par moi même ce qui m'attendait. Comme beaucoup de nouveaux, on m'a longtemps appelé le Bleu. Le surnom des plus banales pour un petit nouveau qui n'a pas encore fait ses preuves. Ah lala que ça fait de bons souvenirs. Heureusement que j'en ai un peu, sinon ma vie serait d'un pathétique et d'une tristesse. Le gros calimero que je fais.

Je reportais mon attention sur Effie. Après tout nous sommes en pleine conversation, je ne vais pas la laisser faire un monologue, la pauvre...J'ai le devoir d'écouter à mon tour la petite bleue que voilà. Même si je pense qu'elle ne sera pas une bleu bien longtemps. En peu de temps, elle va faire ses preuves avec l’événement en cours. Et je n'ai aucun doute qu'elle y arrivera. Après, je me trompe peut être...Mais je cerne bien les gens en général et mon sixième sens me dit que ce sera une sacré profileuse. Son arrivée tombe bien au final car nous en avons un, de profiler, qui part à la retraite. Un qui part et une qui arrive. Le cercle de la vie! Hakuna matata! Ok, faut que j'arrête de sortir la veille de boulot ça ne me réussi pas, la fatigue. « J'étais derrière la vitre, pour observer, mais j'ai trouvé ça super. J'avoue que c'est totalement différent une fois que tu es dans la pièce en tant que tel, mais même dans mes cours, je me suis toujours bien débrouillée. »Il est vrai qu'être derrière la vitre et dans la pièce n'est pas la même chose. Nous n'avons pas le même ressenti enfin pour ma part. Il m'arrive d'observer pour trouver une faille mais ce n'est pas ma tâche première. Au contraire, on me met toujours au premier plan car j'arrive facilement à avoir les aveux ou à piéger la personne. Il me faut bien un don moi aussi après tout. Et moi, le mien c'est celui là. Enfin pas que sinon je ne serais pas un bon agent. « Si tu es là aujourd'hui, c'est que tu sais faire la plus part des choses demandées à un agent y compris questionner le suspect. On passe tous par là. Je ne doute pas que si tu es déjà affecté au FBI c'est que tu es une profileuse émérite. Et ce ne sont pas des paroles toutes prêtes pour les nouveaux, je te rassure. Je le pense vraiment.» « Chacun à sa stratégie, c'est intéressant... ». C'est vrai, chacun à sa manière bien à lui pour y arriver mais ce n'est pas donner à tous. Certains ne veulent pas questionner le suspect car ils ne se sentent pas ou n'y arrive pas. Je respecte les aptitudes de chacun au sein de ce bâtiment. On ne peut pas avoir tous les mêmes sinon il n'y aucun intérêt pour le FBI de nous avoir tous. Chacun sa spécialisation, d'où nos différents services et nos résultats plutôt bons.  Puis la demoiselle répondit à ma petite blague, si on puits dire. « Ne t'inquiète pas, je n'ai pas encore appris comment lire les pensées, mais j'y travaille » Je lui souris lui montrant que j'étais soulagé. «Me voilà, rassuré. Je vais pouvoir te cacher encore un peu mes pensées les plus bizarres pour ne pas que tu partes en courant.» Sérieux Sam? Tu en as encore des comme ça des phrases bidons? Parfois, je m'exaspère tout seul. La plus part du temps, je reste comme elle dit un grand-frère ou l'homme de la maison sérieux. Heureusement, avec le temps, je me suis éloigné du rôle de l'homme de la maison. Je suis adulte, mon frère aussi. Et je ne m'occupe plus que de moi...Et de Will encore un peu oui. Je me lâche un peu plus. Je sais être sérieux mais je reste aussi un lourdeau qui lâche des vannes pas drôle, je drague et j'aime ça!

Mais revenons à nos moutons qui n'est autre que cette demoiselle si jolie à regarder. Je finis par écouter ses explications. Effie est une fille attachante quand tu écoutes son histoire. « Bref, je n'ai rien de spécial non plus je t'assure, je suis juste une fille qui veut aider à ce que justice soit faite » «Et bien, tu as vraiment changé du tout au tout et tu as bien fait au vu de ta situation aujourd'hui. C'est bien. Il nous faut plus de gens comme toi.» Puis ce fut plus fort que moi, ma curiosité surement. « Tu me parles depuis tout à l'heure de ton tuteur,si ce n'est pas indiscret...Tu n'as plus tes parents ou tu as eu un tuteur car tu es d'un autre pays à la base?».

Effie m'avait ensuite suivis sur l'idée d'en savoir d'avantage sur chacun. « Et ton histoire à toi alors? » Mon histoire à moi, j'en parle très peu à vrai dire. Mais, le psy du FBI me pousse à me livrer. Il me dit que ça me ferait du bien de m'ouvrir un peu plus et ça me permettrait peut être de passer à autre chose. Mais passons-nous vraiment à autre chose lorsqu'on a connu un tel drame familial? Non, jamais...avec tout le respect que je dois à ce fichu Psy. Ca reste quoi qu'on dise ou fasse. Après, on y pense peut être moins mais on y pense toujours de temps à autre. Après tout, je fais le curieux en lui demandant son passé et ses blessures s'il y a eut, alors je me dois de lui raconter après tout. J'espère qu'elle verra que c'est un grand effort pour moi. Je n'aime pas me livrer. Je me sens trop vulnérable. Je préfère paraître le gars sûr de lui et fort que justement montrer une faille. Mais bon pour la blondinette, je vais le faire. Je suis trop curieux d'en savoir plus sur petit bout de femme. « Tu ne me forces pas, ne t'inquiète pas. Disons que une personne sûrement avisée, me force à plus m'ouvrir aux autres. Je vais donc tester ça avec toi. » Je pris une bouffée d'air pour commencer mon récit. Je préfère quand même résumer les choses pour aller plus vite. Je ne suis pas prêt encore à rentrer dans les détails. « Disons pour faire cours que j'ai eu une vie comme tout le monde. J'ai été un ado un peu détestable, je l'avoue. Populaire, à sortir avec les filles cheerleader. Je n'avais pas du tout l'intention d'être dans les forces de l'ordre. Je voulais être différent de mon père. Il était un super flic mais quand tu es ado tu te rebelle un peu face à tes parents. Le gros cliché et un jour, tu te lèves et ta vie bascule. Ce qui m'a poussé à devenir Agent du FBI, c'est que ma mère n'est jamais rentrée de son jogging habituel. On a jamais su ce qui lui est arrivé. Ca a rendu fou mon père qui nous a délaissé mon frère et moi. Ce qui aurait pu me dégoûter encore plus de la police au vu de l'agissement de mon père mais au contraire. Pour le sortir de ce trou sans fond et de sa recherche infernal, je me suis promis de devenir policier au départ puis j'ai visé plus haut pour avoir plus de possibilité d'information. D'où ma motivation et mon objectif aujourd'hui atteint... Voilà en gros mon histoire...» Je ne rentre pas dans le détail. Je ne veux pas crier hait et fort ou même à beaucoup de personne que depuis toutes ses années, j'ai fini par découvrir l'assassin de ma mère. Car oui, elle ne s'est pas échappée. Elle ne nous a pas abandonné. Elle a été tué. Sauf que la personne qui a tué ma mère, n'est autre qu'un haut gradé qui supervise la police et le FBI de Washington et qui côtoie de temps à autre la présidente elle même. Comment, faire pour faire tomber un homme d'un tel rang? Ma haine est encore plus grande quand je sais que ce genre de personne salie la réputation des forces de l'ordre et que c'est ce genre de personne qui se fout de faire des victimes pour arriver au sommet. Bref, calme toi Sam. Souviens toi des exercices de relaxation du Psy....
electric bird.
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 23/12/2016

Messages : 2090


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Lun 22 Mai - 9:58

Bon au moins, Sam croyait réellement qu'elle ferait une profileuse. C'était rassurant d'entendre au moins une personne le dire à voix haute et puis elle appréciait déjà la confiance qu'il lui portait naturellement. Nul doute qu'elle aurait bien du plaisir à bosser avec lui à ses côtés. Ne sachant pas trop comment prendre ses compliments, elle se contenta de lui sourire en retour. Ça lui faisait chaud au cœur. C'était tellement facile de faire connaissance avec quelqu'un d'aussi social. « Tu me parles depuis tout à l'heure de ton tuteur, si ce n'est pas indiscret...Tu n'as plus tes parents ou tu as eu un tuteur car tu es d'un autre pays à la base?» Oh ça. Vrai qu'elle oubliait parfois de mentionner les détails autour de son histoire familiale. D'abord, les plus observateur réussissait à remarquer un tout petit accent dans sa façon de parler ou sinon, ils se fiaient à son apparence, c'est-à-dire son teint très clair et ses cheveux blonds pour songer au fait qu'elle ne venait pas d'ici. Finalement, ce qui la trahissait le plus, c'était son nom de famille peu commun et pas très américain. Pourtant, elle y tenait beaucoup. « Mes parents sont décédés tous les deux lorsque j'avais 8 ans. » Effie leva les yeux vers lui avant de poursuivre doucement. « J'avais 10 ans quand je suis arrivée ici et c'est un ami de longue date de mon père qui m'a pris sous son aile. Il est mon tuteur légale, même si je suis assez vieille désormais pour me débrouiller seule. On a pas de lien de sang, mais il est ma famille tout de même. » Elle sourit doucement, peu embêtée de lui raconter tout cela. Cela faisait un baille maintenant qu'elle n'avait plus ses parents. Elle pensait encore à eux parfois, mais elle était surtout bien reconnaissance d'avoir eu l'aide de son tuteur Markus, car sans lui, elle n'aurait pas su quoi faire ou même, ce qu'elle serait devenu aujourd'hui. Personne ne voulait être orphelin. « Et je ne suis jamais retournée en Islande depuis... » Voilà l'histoire en résumé. Oui elle venait d'un autre pays, mais elle était officiellement américaine, car elle portait les deux nationalité. En gros, elle possédait tout les papiers légales oui. C'était bien comme ça, elle appréciait sa terre d'adoption, alors pourquoi la quitter? Plus rien ne l'attendait là bas, en Islande. C'était du passé en quelque sorte.

Curieuse, elle lui demanda ensuite quel était son histoire à lui, sachant que c'était une question plus personnel et qu'il n'était pas obligé d'y répondre bien entendu. La majorité des gens détestaient parler d'eux à un inconnu, même si c'était dans le but de faire connaissance. Bref, elle comprendrait. Malgré tout, Sam sembla réfléchir quelques secondes à la possibilité de tout lui dire. Elle sentait son hésitation, comme s'il voulait se raisonner lui-même. « Tu ne me forces pas, ne t'inquiète pas. Disons que une personne sûrement avisée, me force à plus m'ouvrir aux autres. Je vais donc tester ça avec toi. » Un peu surprise de sa conclusion, elle hocha doucement la tête, prête à écouter. De toute manière, elle était loin d'être le genre de fille à porter des jugements sur la vie des autres. Elle préférait plutôt se montrer respectueuse et à l'écoute si besoin. Ce n'était pas poli sinon. D'après le début de son histoire, il avait eu une enfance très normal et un adolescence cliché, mais équilibré sans doute. Vraiment rien d'anormal en soit. Elle même n'avait rien de spécial sur ce côté là. Elle avait aussi tenté de se rebeller un peu, rien de dramatique non et puis elle avait également voulu être différence de son tuteur. Pour finir profileur comme lui, mais détail. C'est fou comment c'est en voulant à tout prix être différent que l'on fini par devenir comme eux. Ah les parents. Un véritable mystère. On a toujours peur de leur ressembler et pourtant, il n'y a rien de plus naturel étant donné que l'on porte carrément leur gênes. «  Ce qui m'a poussé à devenir Agent du FBI, c'est que ma mère n'est jamais rentrée de son jogging habituel. On a jamais su ce qui lui est arrivé. Ca a rendu fou mon père qui nous a délaissé mon frère et moi. Ce qui aurait pu me dégoûter encore plus de la police au vu de l'agissement de mon père mais au contraire. Pour le sortir de ce trou sans fond et de sa recherche infernal, je me suis promis de devenir policier au départ puis j'ai visé plus haut pour avoir plus de possibilité d'information. D'où ma motivation et mon objectif aujourd'hui atteint... » Oh. C'était donc la partie où les choses devenaient plus sombres. Hum. Que dire. Ce genre de tragédie, c'est à dire la perte d'un membre de la famille, sa mère ici en occurrence, provoquait toujours une immense faille dans le tableau d'une vie. Silencieuse, elle prit le temps de réfléchir correctement à ses mots. « Ta famille a beaucoup de chance que tu sois aussi courageux... » À savoir son père et son plus jeune frère. Sam aurait pu s'écrouler facilement avec cette histoire. Et bizarrement, il semblait plutôt avoir prit de la force et de l’assurance. Il était agent du FBI, ce n'était pas rien, clairement qu'il avait trouvé le moyen de tenir bon et de s’accrocher. Discrètement, elle guetta sa réaction. Effie ne voulait pas l'espionner, mais le visage des gens parlait pour eux-même et elle savait en lire les lignes. C'était plus fort qu'elle. « ...je comprend que tu puisses être... » Elle hésita. Et s'il se fâchait? Non, Sam semblait trop aimable pour cela. « ...être en colère contre le responsable, qui ne le serait pas, c'est terrible de perdre un parent... mais on ne peut pas changer ce qui est fait et je suis persuadée que tu seras en mesure de trouver un jour la solution... » Elle s'arrêta, un peu gênée. Il n'avait pas fait la paix avec cette tragédie et pourtant, il lui en avait parlé. Ça en disait déjà long sur le fait qu'il souhaitait avancer. Mal à l'aise, elle jeta un coup d'oeil autour, question de porter plus attention sur sa visite guidée qui semblait être sur le point de se terminer déjà. Le vrai boulot commencerait bien assez vite et puis elle allait travailler avec lui, ce qui était bien. « Je suis heureuse que l'on fasse équipe » Ce qui était très sincère de sa part. Levant ses grands yeux brillants dans les siens, elle lui sourit gentiment. « Je vais surveiller tes arrières, tu verras... » Le sourire moqueur, parce qu'elle disait cela pour détendre l'atmosphère, Effie reprit ensuite un air plus sérieux, question de ne pas tomber sur quelqu'un qui la surprendrait à blaguer.

_________________
keeping your head up
Hold tight; you're slowly coming back to life. I'll be keeping your head up. Let go of all your haunted dreams tonight. Everyone keeps a darker place. I know your soul; I'll be your home. And I won't let you down. To ease your mind...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Date d'inscription : 19/04/2017

Messages : 368


MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   Dim 28 Mai - 9:41

Petite nouvelle...
Effie Svendottir
J'avais posé moi aussi la question du passé à la petite blondinette. Connaître un peu plus sa collègue est un grand pas pour une meilleure entente et surtout être une équipe soudée. J'écoutais Effie et son histoire. Elle aussi n'a pas eu de chance dans sa jeunesse. Quel cauchemar pour un enfant de perdre ses deux parents et aussi jeune. Ca a dû la marquer même si elle ne le reconnait pas forcément. Moi, j'avoue que ça n'a pas été facile de me dire que je ne reverrais pas ma mère. Nous connaissons tous des moments difficile dans nos vies d'enfants, d'ado ou même d'adulte et on se tourne toujours vers les seules personnes qui seront toujours là pour nous: nos parents et surtout notre mère. Effie semble tout de même bien grâce à son mentor. Ca doit être quelqu'un de bien, je suppose..."Qu'importe qu'il est ton sang ou non, c'est lui qui est là pour toi. Donc je comprends qu'il soit important pour toi. Fait en sorte que ce soit toujours le cas. Avoir une famille est une chose importante pour être, je dirais quelqu'un d'équilibrer. Comment s'appelle ton tuteur? Il est du FBI alors s'il t'a aidé à devenir une profileuse.". On continuais à marcher tout en parlant et nous étions arriver dans le bureau de la demoiselle sans vraiment nous en rendre compte. Je m'étais appuyée contre son bureau, bras croisé et mon air sérieux pour lui raconter mon histoire. Moi courageux? Je ne pense pas...Enfin, à l'époque, je ne me voyais pas du tout comme ça à l'époque. C'est comme si j'avais le devoir d'être fort. Un devoir et non pas un choix. « ...être en colère contre le responsable, qui ne le serait pas, c'est terrible de perdre un parent... mais on ne peut pas changer ce qui est fait et je suis persuadée que tu seras en mesure de trouver un jour la solution... »Je fus un peu surpris de sa phrase en fait. Je n'avais jamais songé être en colère. Est-ce normal? En fait, je suis le seul de la famille à avoir fait mon deuil depuis longtemps. Bien sûr elle me manque beaucoup mais être en colère? Non, je ne le suis plus ou pas. Il y a mon père et mon frère qui le sont déjà assez en fait. L'être aurait été une catastrophe pour nous 3. Peut être que le jour où je me retrouverais face au meurtrier, je péterais un plomb mais pour l'heure, j'essaye de me contrôler totalement. D'être quelqu'un de censé, zen et droit afin d'avancer du mieux que je peux et pour aider papa et Will. "Je compte bien en savoir d'avantage un jour oui...Et ça viendra, j'en suis persuadé"En fait, je n'en parlais à personne mais suite à des années de recherches, j'ai fini par trouvé le coupable. Mais impossible de l'atteindre pour le moment. Je dois trouver des preuves solides et l'inculper aussi pour les autres méfaits qu'il a accompli. Il y a deux trois personnes dans la confidence mais c'est tout. Je préfère protéger un maximum de personnes qui me connaissent. Puis je souris à la jeune recrue. « Je vais surveiller tes arrières, tu verras... »Et je finis par rigoler. "C'est gentil mais gare à toi de ne pas le faire de trop près, tu risques de tomber sous mon charme ravageur". Ok, il fallait bien que je commence à un moment donné non? J'aime draguer les jolies filles, je n'y peux rien c'est comme ça. J'admire et je touche les plus belles créations de notre seigneurs, c'est fait pour non? Et dire que Effie n'est pas mignonne serait mentir. Faut pas être choqué, je le fais avec toutes mes collègues ou femmes que je connais. C'est un petit jeu. Certaines acceptent de rentrer dans celui-ci, d'autres non et deviennent des amies...ou pas. Je taquine, je drague bref, c'est le Sam que je suis pour le moment. Puis, je repris mon rôle de guide. "Voici, ton bureau, tu pourras le personnaliser comme tu veux. C'est ici que s'arrête la visite. Je t'ai montré l'essentiel mais tu pourras découvrir par toi même le reste. Ce n'est pas compliqué ici."
Mon reçu alors un signal, qui signifiait qu'il était temps pour moi de retourner à mon travail et surtout sur le terrain. Mon coéquipier avait besoin de moi sur une affaire. "Je suis désolé, il faut que j'y aille. On se reverra demain, si tu as besoin. Je te laisse te faire tes repères. De toute façon, nous allons vite travailler ensemble." Je lui fis un clin d'oeil et je me dirigeais vers mon bureau afin de prendre mon arme, mon badge et sans oublier mon blouson cuir que j'adore. Ah si j'allais oublier mes clés de voiture. "Ah si j'oubliais, essaye de ne pas te mettre à dos tout le monde le premier jour" Dis-je en rigolant pour ensuite disparaître dans l'ascenseur au bout du couloir.
electric bird.
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite Guidée Feat. Effie (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite guidée (feat Kalgan Murchadh)
» Visite guidée du château | Robbie Newton [Terminé]
» visite guidée
» Une visite guidée à Bélair ,Ayiti, tache senti'w
» Visite Guidée du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-