AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Until I Die :: 
Washington city
 :: East Side :: District
Partagez | 
 

 [Scarlett] Going up?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Date d'inscription : 21/04/2017

Messages : 19


MessageSujet: [Scarlett] Going up?   Ven 21 Avr - 16:22

La vie de David suit la précision des mouvements d'une horloge, la plupart du temps. Un horaire répétitif chaque jour, au point où chaque journée deviennent très similaire. Ses seules sorties sont généralement pour acheter des provisions pour la semaine et aussi pour aller à la bibliothèque. Une vie tranquille malgré son emploi d'enquêteur au FBI. Il ne saurait vivre sa vie autrement. L'idée de sortir dans les bars ou les boîtes de nuit le rend plutôt inconfortable. Ce sont souvent des endroits trop bruyants qui surcharge ses sens et lui sont suprêmement inconfortable. David est bien chez lui, donc il n'a pas de raison de vouloir aller où que ce soit d'autre.

C'est un peu surprenant que le domicile de l'enquêteur soit dans un quartier aussi mal famé, mais David ne craint pas vraiment les voleurs. Il a calculé dans sa tête que le loyer dans un bon quartier allait lui coûter davantage dans le long terme que ce qui lui coûterait un vol éventuel. D'ailleurs, les possibilités qu'il se fasse prendre étaient plutôt faibles étant dans les derniers étages de l'appartement. Il vit dans cet endroit depuis qu'il c'est installé ici après avoir eut son emploi à l'agence fédérale. Il a vu pas mal de gens partir et s'installer et il croit que c'est une bonne chose qu'il ne se soit jamais vraiment attachée à eux. En même temps, toute interaction sociale lui est difficile. Il doit souvent répéter la moindre conservation dans sa tête pour savoir quoi dire.

David a fait ses emplettes pour la semaine et veut maintenant rentrer chez lui se réfugier pendant la fin de semaine dans son cocon. L'agent tient un gros sac de papier brun dans ses bras remplis de tous les produits dont il a besoin pour se nourrir. David ne pense pas à ses affaires criminelles au FBI, parce qu'il est loin des ressources dont il a besoin pour enquêter. En fait, il y pense un peu, ce sont des passés qui passent assez aléatoirement dans son esprit. Parfois, il doit écrire ce qu'il pense pour qu'il puisse le dire au bureau lundi. Parfois, il lui est arrivé de perdre un week-end à écrire des analyses de scènes de crimes, travaillant presque sans fin en oubliant de manger ou de dormir. Heureusement, rien ne pèse sur son esprit à cet instant.

Tenant ses emplettes dans ses bras, il appuie sur le bouton de l'ascenseur et attend que celui-ci arrive devant lui. La porte s'ouvre rapidement avec la même vitesse, il la traverse. C'est alors qu'il peut entendre des pas dans sa direction. Rapidement, il donne un coup d'œil en arrière et il peut voir une femme s'approcher. Elle semble se diriger vers la cage métallique. David pense que les chances qu'elle a besoin de l'ascenseur sont bonnes. Alors, il commence à tenir son pied dans le portail de l'ascenseur. Il redoute un peu la situation. David n'aime pas se trouver seul dans une petite pièce avec quiconque. L'agent se relaxe en se répètant que les chances d'une conversation sont plutôt faibles et qu'il fait uniquement ce qui est poli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Scarlett] Going up?   Sam 22 Avr - 17:40


I REMEMBER THE FIRST TIME WE MET.

DAVID & SCARLETT
La fin du mois approche et avec elle une nouvelle dead line. Une échéance de plus, qui vient s'ajouter à toutes les autres, tel un étau qui se fait chaque fois plus fort, plus étouffant. Scarlett sait qu'il lui manque encore un millier de dollars pour avoir le compte. Enfin elle sait surtout, qu'on lui a volé quelques centaines de billets et elle est persuadée qu'il n'y est sûrement pas étranger. Parce que la brune sait très bien qu'il commence à s'ennuyer de la torturer, qu'à ses yeux ça devient trop simple. Alors, il s'amuse à la pousser toujours plus loin. Esprit malsain qui l'a emprisonné dans un monde qui n'est pas le sien. Scar sait qu'elle ne pourra gagner la somme manquante de manière légale, il va lui falloir trouver plus de clients et rapidement. Elle déteste ce qu'on la force à faire, pourtant elle s'y plie sans une protestation, parce qu'elle ne pourrait pas perdre ce qu'on menace de lui enlever si elle venait à désobéir...

Alors parfois, pour tenir le coup, elle vient voir Ethan. Dealer pour le compte du même patron que la belle, mais à qui elle fait pourtant confiance. Il est un ami, elle en est persuadée. La brune entre dans l'immeuble qu'elle connaît si bien, pour y venir plus que de raison, pour y squatter parfois même. Elle ne travaille pas, pas encore, alors elle a troqué ses jupes trop courtes et ses talons hauts, pour des jeans et une paire de Converse. Elle ressemble à n'importe quelle jeune femme lambda, les yeux peut être plus cernés, le regard peut être plus sombre. Sac sur l'épaule, elle pousse la lourde porte d'entrée et lorsqu'elle voit l'ascenseur, porte ouverte, un jeune homme à l'intérieur qui le retient, elle se met à trottiner jusqu'à lui. « Merci ! » Large sourire illuminant son visage, l'espace d'un instant,elle en oublierait presque pourquoi elle est venue là. Mais parfois, c'est si bon de juste se sentir normale... Scarlett appuie sur son étage, le dernier, là où Ethan l'attend avec sa dose. Elle pourrait avoir un simple instant avec un inconnu dans l'ascenseur, un silence un peu gênant comme tout le monde. Mais Scar n'est pas comme tout le monde et tout lui revient en pleine face rapidement. Les trois zéros qui lui manquent pour la fin du mois... Elle observe discrètement le jeune homme à coté d'elle, plutôt charmant, sûrement timide, jeune. Il pourrait peut être se laisser charmer. Elle pourrait peut être récolté quelques billets de plus et puis après passer chez Ethan. Un petit détour, rien de plus. Quelques minutes à fermer les yeux, à simuler et au moins cette fois, elle n'aura pas affaire à un vieux libidineux dégoulinant de sueur...

« Tu habites dans l'immeuble, je t'ai jamais croisé auparavant. » Elle se tourne vers l'inconnu, penchée contre la parois froide et métallique de l'ascenseur. Exit le sourire franc d'il y a quelques instants, désormais, elle se mord la lèvre inférieure, joue avec une mèche de ses cheveux qu'elle enroule autour de son doigts et surtout, le dévore des yeux. Un comportement devenu réflexe, une habitude ancrée dans sa chair, Scarlett sait exactement ce qu'elle doit faire pour attirer l'attention de la gente masculine. Elle a compris leur fonctionnement, ou du moins celui du type qui passe dans la rue où les putes travaillent...


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 21/04/2017

Messages : 19


MessageSujet: Re: [Scarlett] Going up?   Sam 22 Avr - 21:51

La jeune femme a traversé le portail de l'ascenseur, il la regarda un instant puisqu'il n'a pas pu vraiment la voir plutôt et il est curieux à son sujet. Soudainement, il voit planter devant lui ce large sourire qui se forme et cela l'amène à rapidement regarder vers le sol. Les expressions du visage lui sont difficiles à gérer. Il sait reconnaitre les émotions de la jeune dame. Toutefois, son cerveau commence à voir tous les détails qui se trouvent dans l'expression de celle-ci. . Le visage continue son mouvement ce qui recommence le processus à nouveau. C'est trop d'information pour lui. David préfère donc regarder au sol. Ce n'est même pas une réaction émotionnelle. C'est plus comme un réflexe, il fait ça avec tout le monde depuis son plus jeune âge. Malheureusement, c'est souvent mal interprété par les autres. Le risque de mésinterprétation ne l'inquiète pas par contre.

Même s'il ne l'a pas regardé longtemps, l'image est présente dans son esprit. Il analyse immédiatement et essaies de faire des observations. C'est une jeune et plutôt attrayante jeune fille. Elle semble plutôt normale, mais un peu amoché et fatigué. Il sait immédiatement qu'il ne l'a pas vue dans ses lieux précédemment et il n'a aucun souvenir de gens qui sont venus s'établir dans l'appartement dans les derniers jours. David sait qu'il n'a pas une idée de tout le monde qui habite dans son immeuble, mais il a une idée générale de la plupart d'entre eux, l'agent du FBI sait qu'elle n'est pas présente dans cette bande de données. Il la classe donc davantage dans la catégorie "visiteuse" dans sa tête.  Les chances qu'il se revoie à l'avenir son plutôt maigre.

Ses pensées se portent sur la question du temps nécessaire à l'ascenseur pour se rendre à son étage, comme si la dame n'existait pas. Pendant une période de temps, il avait regardé à quel moment il entrait dans l'ascenseur et quand il en sortait. Il avait remarqué qu'avec le temps au moins une minute c'était ajouté. Éventuellement, l'ascenseur deviendrait tellement lent qu'il serait plus pratique d'utiliser les escaliers que de prendre la machine, aussi pénible que soit cette tâche. Présentement, il importe seulement qu'il revienne à sa maison et qu'il fasse ce qu'il a déjà prévu pour ce soir.  Des pensés lui viennent à propos de ses enquêtes.

Soudainement, la voix de la jeune dame se fait entendre et c'est comme s'il était immédiatement déstabilisé. Il prévoyait ne pas avoir à lui parler, cette approche était un peu inattendue. Il a peut-être une demi-seconde, mais il se rappelle son script pour ses situations inconfortables. David doit seulement faire attention à ce qu'il dit, bien s'exprimer, paraître respectueux et poli. Il remarque qu'elle le tutoie, ce qui est très irrégulier pour quelqu'un qu'elle vient tout juste de rencontrer. Pourquoi une telle familiarité? Parler aux femmes lui est toujours très difficile, surtout au début, mais il ne veut pas mal agir. Il essaie de la regarder dans les yeux quand il lui parle, mais c'est clairement pénible de maintenir le contact visuel. Peut-être que son prognostique précédent était faux, si elle dit qu'elle ne l'a jamais croisé, cela veut dire qu'elle a été içi avant.

-Euh, j'habite ici depuis environs 5 ans et 3 mois, si je me souviens correctement et c'est bien la première fois que je vous croise, si mes souvenirs sont exactes.

À son habitude, il donne la meilleure réponse donc il est capable. Toutefois, il voit difficilement où la conversation pourrait aller. Même s'il semble un peu déstabiliser, son ton de voix est poli. David semble presque essayer d'émuler un gentleman. En même temps, il ne semble pas trop quoi dire de plus, une fois qu'il a répondu à ses questions,  celle-ci est clause. Il l'observe un peu pour voir si elle a quoi que ce soit à ajouter. Il n'est pas certain si elle veut en savoir plus. Il essaie déterminé tous les scénarios qui pourraient motiver cette approche. Pour L'instant, il n'a pas vraiment de bonne réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Scarlett] Going up?   Lun 24 Avr - 16:47


I REMEMBER THE FIRST TIME WE MET.

DAVID & SCARLETT
Le regard qui la fuit, Scarlett prend ça pour de la timidité. Elle y est habituée, avec ces types qui viennent pour la première fois aux putes. Qui n'osent pas les regarder, trop honteux. Mais elle sait aussi, qu'ils finissent tous par l'oublier. Et qu'ils finissent tous par s'abandonner, lorsqu'elle ondule sur eux. Elle ignore juste que ce qu'elle sait, n'est pas forcément une généralité, que tous ne sont pas pareils. Que cet inconnu n'est pas venu à elle, que c'est elle qui devient chasseresse et lui la proie. Elle n'a jamais vraiment fait ça avant, n'a jamais tenté quoi que ce soit en dehors de ces endroits où elle se sait surveillée. Parce que jamais avant ce jour, elle n'en avait eu besoin. Qu'avant, travailler sur les trottoirs appartenant à Zoltan lui suffisait. Mais aujourd'hui c'est une autre histoire, il lui faut plus d'argent, elle n'a plus le temps de se contenter du territoire de Varga. Alors elle attaque, regard enjôleur, pose une question innocente, à laquelle elle reçoit une réponse des plus détaillées. Scarlett en oublie même l'espace d'un instant le rôle qu'elle est sensée jouer pour obtenir ce qu'elle veut, ce dont elle a besoin. Parce qu'au fond, ce n'est pas une question de désir, mais bel et bien de besoin. Sans l'argent manquant, la brune sait ce qu'il arrivera, sait qu'elle ne sera pas celle punie... Elle sait qu'il prendra les coups, qu'il subira la colère malsaine et destructrice de leur patron. Et elle ne le supporterait pas, elle en crèverait un peu plus encore.

Elle souffle du nez plus qu'elle ne rigole réellement, mais son sourire redevient l'espace d'un instant sincère. Le brun qu'elle observe, ses doigts jouant encore entre ses mèches, lui semble soudainement adorable. « Ça doit être le cas, oui. Je rends juste visite à un ami. » Sa voix est plus grave qu'elle ne l'est habituellement, plus suave, une preuve de plus qu'elle joue un rôle. Et elle s'approche, d'un pas lent, la démarche féline. Elle n'est pas encore trop près, mais la distance les séparant n'est plus celle que l'on attend entre deux inconnus qui se parlent pour la première fois. « Mais je suis en avance... j'ai un peu de temps à tuer avant d'aller le voir. Le sous-entendu n'est pas vraiment très discret, mais elle en rajoute une couche en posant délicatement sa main sur l'épaule du jeune homme. J'pourrai venir t'aider à ranger tout ça, si tu veux. » Et là, le doute n'est plus vraiment possible. Peut être ne comprendra-t-il pas que c'est une prostituée, puisqu'elle n'en porte pas l'accoutrement habituel. Mais le doute quant à ses intentions, lui, n'est pas vraiment possible.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Date d'inscription : 21/04/2017

Messages : 19


MessageSujet: Re: [Scarlett] Going up?   Lun 24 Avr - 20:57

Dans sa tête, Scarlett reste largement une inconnue et cela la rend moins invitante. Quelqu'un qu'il connait a peiné, il peut difficilement comprendre ses motivations à faire quoi que ce soit. David ne peut pas dire qu'il n'est pas curieux à son sujet. Les femmes, surtout une aussi attrayante, lui portent rarement la moindre attention. Il est mal préparé si elle veut passer plus de temps avec lui. Maintenant, son cerveau lui fait paraître quelques scénarios où celle-ci est mal intentionnée, ce qui explique pourquoi celle-ci l'approche si soudainement. Il y a trop de scénarios possibles dans sa tête, il ne sait pas lequel est le plus crédible. Il la laisse donc faire un peu, il trouvera la bonne question à demander. Il trouve bizarre qu'elle essaie de passer du temps avec lui, si elle a un ami dans le même bloc appartement.

En le regardant, on voit plutôt clairement qu'il n'a pas vu le moindre sous-entendu dans la proposition. Pour lui elle veut l'aider dans ses déplacements. En fait, il aimerait bien qu'elle récupère le paquet aussi tôt que possible. Il peut sentir la pression sur ses bras, parce qu'il a changé la position pour ceux-ci. Il semble prendre prêt à reprendre sa position originale, si celle-ci semble changer d'avis. David sent que celle-ci voulait peut-être le connaître plus avec ce contact physique, mais disons qu'il est tellement déstabilisé qu'il ne sait pas trop quoi ajouter.

Soudainement, elle lui touche l'épaule, ce qui est immédiatement suivit par une réaction défensive de sa part. Il doit reculer. C'était soudain, imprévu et les contact physiques sont très difficile pour lui. Heureusement, ce n'est pas assez pour le rendre complètement fou, c'est seulement légèrement désagréable et soudain. Il tortille un peu son corps pendant un moment et ensuite il prend un pas en avance. Sa respiration est devenu clairement plus profonde en cet instnt, comme s'il devait récupérer après un effort physique. Il ne semble pas avoir été courroucer par cet acte, mais il a clairement pas aimé ce genre d'approche. David ne peut pas être en colère après parce qu'il sait que c'est le genre de chose que les gens "normaux" font. Il préfère ne pas commenter tout simplement.

-Un peu d'aide ne serrait de refus pour mes commissions. J'apprécie votre offre.

Il s'approcha d'elle n'ayant clairement pas trop compris les subtilités de son approche et allant pour quelque chose de plus littéral. Il avait deux sacs d'emplettes dans les bras. Une fois sa phrase terminée, il en offrit un à la jeune femme et attendit tout simplement que celle-ci le prenne. Peut-être qu'elle avait fait cette offre tout simplement pour se faire pardonner. En même temps, il ne pense pas que ce soit véritablement nécessaire, parce qu'il n'est pas rien à se faire pardonner. En même temps, les neurotypique sont comme ça. Ils sont dominés par leurs émotions constamment. Bien sûr lui aussi en as, mais c'est comme s'il était sur le neutre, la plupart du temps, mais des fois il a des émotions qui semble excédentaire, mais très temporairement. Même si cela lui a été désagréable, il y a quelque secondes, maintenant que ça cesser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Scarlett] Going up?   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Scarlett] Going up?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Scarlett Reed [Validée]
» Lily McAndrew --> Scarlett Johansson
» Scarlett O'Neil. ♥
» Commande Scarlett Evergreen [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-